PictureThis
camera identify
Utiliser l'application
tab list
Accueil Identifier Application
Français
English
繁體中文
日本語
Español
Français
Deutsch
Pусский
Português
Italiano
한국어
Nederlands
العربية
Svenska
Polskie
ภาษาไทย
Bahasa Melayu
Bahasa Indonesia
Télécharger l'application
Cette page est mieux présentée dans l'application
care_about care_about
À propos
care_advanced_guide care_advanced_guide
Entretien avancé
care_scenes care_scenes
Plus sur les tutoriels
care_pet_and_diseases care_pet_and_diseases
Nuisibles et maladies
care_toxicity care_toxicity
Toxicité
care_more_info care_more_info
Plus d'infos
care_new_plant care_new_plant
Entretien de la nouvelle plante

Comment s'occuper de Chénopode Blanc

Le chénopode blanc est l'une des premières plantes qui colonise les sols fraichement retournés. Ce sont ses feuilles en forme de patte d'oie et de couleur vert blanchâtre qui lui donnent son nom. Un colorant vert peut d'ailleurs être obtenu avec ses jeunes pousses. Les racines du chénopode blanc étaient autrefois utilisés pendant les périodes de famine pour remplacer la farine. En les écrasant, on peut également obtenir un substitut de savon doux.
Eau
Eau
Chaque semaine
Lumière du soleil
Lumière du soleil
Plein soleil
Toxique pour les êtres humains
Chénopode blanc
Chénopode blanc
Chénopode blanc
Chénopode blanc
Chénopode blanc
care_advanced_guide

Guide d'entretien avancé

PlantCare:TransplantSummary

Comment transplanter Chénopode blanc ?

Pour de meilleurs résultats, repiquez chénopode blanc pendant la saison de floraison, du milieu du printemps au début de l'été. Choisissez un emplacement ensoleillé ou partiellement ombragé et veillez à ce que le sol soit suffisamment humide. N'oubliez pas que le moment de la transplantation joue un rôle crucial dans la réussite de la croissance de chénopode blanc!
PlantCare:TransplantSummary
care_scenes

Plus d'informations sur la croissance et l'entretien de Chénopode Blanc

Guide d'entretien de base
En savoir plus
Éclairage
Plein soleil
Chénopode blanc a une forte préférence pour la lumière abondante du soleil et se développe mieux sous une exposition continue. Son habitat naturel est constitué d'espaces ouverts bénéficiant d'une lumière abondante. Bien qu'elle puisse tolérer un peu d'ombre, sa croissance optimale et sa saveur s'intensifient dans des conditions plus ensoleillées.
Pratiques ensoleillement
Température
0 43 ℃
Chénopode blanc préfère les températures comprises entre 41 ℉ (5 ℃) et 100,4 ℉ (38 ℃). Son milieu de croissance d'origine est les régions tempérées, où le climat tempéré domine. En fonction des saisons, il a besoin d'un ajustement de la température pour maintenir sa croissance optimale.
Temp croissance saine
Transplantation
1-2 feet
Pour de meilleurs résultats, repiquez chénopode blanc pendant la saison de floraison, du milieu du printemps au début de l'été. Choisissez un emplacement ensoleillé ou partiellement ombragé et veillez à ce que le sol soit suffisamment humide. N'oubliez pas que le moment de la transplantation joue un rôle crucial dans la réussite de la croissance de chénopode blanc!
Méthodes transplantation
Toxique
Légèrement toxique pour les êtres humains
Les feuilles et les tiges crues du chénopode blanc contiennent de grandes quantités d'acide oxalique qui peuvent provoquer des effets indésirables si ces parties de la plante sont consommées en grande quantité. L'empoisonnement à l'acide oxalique entraîne généralement une maladie légère à modérée, et les symptômes peuvent inclure des douleurs à l'estomac, des vomissements et une sensation de brûlure dans la bouche et la gorge. Cela est très probablement dû à une mauvaise préparation de la plante ou à la consommation de grandes quantités.
Détails sur la toxicité
Direction feng shui
Sud-est
care_pet_and_diseases

Maladies et nuisibles courants

Problèmes courants pour Chénopode blanc sur la base de 10 millions de cas pratiques
Chrysomèles
Chrysomèles Chrysomèles
Chrysomèles
Les coccinelles sont une classe d'insectes colorés d'une taille de 10 à 20 mm. Ils rongent les feuilles et les pétales, ce qui provoque de petits trous ronds dispersés sur la surface.
Solutions: Pour les cas moins graves : Retirez les coléoptères, les nymphes et les œufs. Retirez-les à tous les stades de vie des coléoptères et tuez-les en les plaçant dans un seau d'eau chaude savonneuse. Cette opération peut être réalisée plus facilement en plaçant le seau sous les feuilles touchées et en secouant la plante. Cette méthode est plus efficace l'après-midi, lorsque les chrysomèles sont plus actifs. Jetez toujours les insectes dans un sac ou un récipient fermé pour éviter qu'ils ne s'échappent et ne se propagent. Pour traiter les infestations plus graves : Appliquez des insecticides biologiques. Utilisez des insecticides d'origine naturelle avant de passer aux insecticides de synthèse. L'huile de neem et le pyrèthre sont des insecticides d'origine naturelle qui doivent être appliqués en suivant les instructions de l'étiquette. Appliquez des insecticides de synthèse. Le carbaryl et la perméthrine sont des exemples d'insecticides efficaces contre les chrysomèles. Appliquez les insecticides en suivant les instructions de l'étiquette.
Insectes suceurs de sève
Insectes suceurs de sève Insectes suceurs de sève
Insectes suceurs de sève
Les insectes suceurs de sève peuvent former des grappes denses de petites taches jaunes ou blanches sur les feuilles.
Solutions: Les Insectes suceurs de sève peuvent être difficiles à repérer, car ils sont souvent petits et se fixent sous les feuilles des plantes. Si vous repérez des signes d'infestation, suivez les étapes suivantes pour l'éradiquer. Retirez les insectes à la main et enlevez les œufs : Inspectez vos plantes à la recherche des insectes et déposez ceux que vous trouvez dans un récipient rempli d'eau savonneuse. Examinez attentivement le dessous des feuilles de la plante et écrasez les groupes d'œufs que vous trouvez. Utilisez un insecticide : Une pulvérisation ciblée permet d'éliminer les insectes suceurs de sève. Les petites infestations peuvent être maîtrisées avec un savon insecticide, mais les plus grandes peuvent nécessiter une pulvérisation plus importante. Introduisez des prédateurs naturels : De nombreux insectes, comme les coccinelles et les mantes religieuses, sont friands des insectes suceurs de sève. Vous pouvez les acheter dans les magasins de jardinage et les relâcher à proximité des plantes infectées. Vous pouvez également encourager la venue de prédateurs sauvages en leur offrant un espace d'habitat approprié.
Thrips
Thrips Thrips
Thrips
Les thrips sont des insectes au corps mince, noir ou jaune translucide de 1 à 2 mm. Ils se déplacent rapidement et se nourrissent de la sève de la plante.
Solutions: Les thrips peuvent être contrôlés de plusieurs façons : Pulvérisez les plantes avec de la pyréthrine, qui est un pesticide biologique dérivé des soucis (suivez les instructions de l'étiquette) ou de la perméthrine, la version synthétique de la pyréthrine. Introduisez dans le jardin des insectes bénéfiques qui mangent les thrips, comme les punaises pirates et les chrysopes vertes. Retirez les plantes fortement infestées de la zone et jetez-les. Traitez les maladies virales qui ont pu être transmises par les parasites. Pour les cas moins graves, utilisez un tuyau d'arrosage pour pulvériser les thrips loin des plantes.
Chenilles
Chenilles Chenilles
Chenilles
Les chenilles sont des larves charnues de papillons de nuit ou de papillons qui se déclinent en une multitude de couleurs, de motifs et même de coiffes. Elles rongent les feuilles et les pétales de fleurs, créant de grands trous irréguliers.
Solutions: Même si les chenilles sont de nature très variée, elles rongent toutes des parties de plantes et peuvent causer des dommages importants si elles sont présentes en grand nombre. Pour les cas graves : Appliquez un insecticide. Pour une solution organique, pulvérisez les plantes avec un Bacillus thuringiensis (Bt), qui affecte spécifiquement le stade larvaire des papillons de nuit et des papillons. Veillez à enduire les plantes, car les chenilles doivent ingérer le Bt pour qu'il soit efficace. Ce produit ne nuira pas aux autres insectes. Vaporisez un extrait de piment. Les graines de piment peuvent être cuites dans de l'eau pour obtenir un spray épicé que les chenilles n'aiment pas. Pulvérisez ce mélange sur les plantes, mais sachez qu'il sera également épicé pour les humains. Introduisez des insectes bénéfiques. Dans le jardin, lâchez des insectes bénéfiques qui mangent les chenilles, comme les guêpes parasites. Pour les cas moins graves : Ramassez-les à la main. Enlevez les chenilles des plantes avec des gants et jetez-les dans un seau d'eau savonneuse. Saupoudrez les plantes de terre de diatomée. Cette poudre est inoffensive pour l'homme mais irrite les chenilles. Elles auront plus de mal à se déplacer et à s'alimenter.
Oïdium
Oïdium Oïdium
Oïdium
L'oïdium est une moisissure blanche qui apparaît sur les feuilles. On peut l'éliminer par essuyage.
Solutions: Les spores de l'oïdium étant transportées par le vent, il peut être difficile d'arrêter complètement la propagation du champignon. Heureusement, il existe plusieurs traitements faciles pour les plantes qui présentent des symptômes : Si l'oïdium semble toucher des feuilles ou des tiges isolées, il suffit de les tailler et de s'en débarrasser. Désinfectez les outils d'élagage après cette opération. Enlevez tous les débris végétaux du sol autour des plantes infectées et jetez-les à la poubelle. Ensuite, recouvrez le sol d'une couche de paillis épaisse pour limiter les réinfections. Les pulvérisations de lait se sont avérées utiles pour lutter contre l'oïdium. Préparez une solution composée de 60 % d'eau et de 40 % de lait et pulvérisez-la sur les plantes concernées. Vous pouvez aussi l'utiliser comme mesure préventive. Dans les cas où l'oïdium est plus répandu, on peut pulvériser sur les plantes un fongicide doux à base de soufre ou de cuivre ou une solution non toxique à base de bicarbonate de soude et de savon. Les pulvérisations peuvent aider les zones qui ont été récemment infectées, mais elles sont moins efficaces contre les infections bien établies. Si possible, essayez de replanter les plantes dans un endroit plus ensoleillé. Bien que l'oïdium se développe bien dans des conditions chaudes et sèches, il est incapable de se reproduire sans un peu d'humidité. Le fait de placer les plantes dans un endroit plus directement exposé au soleil peut aider à stopper la propagation du champignon. Taillez autour des plantes proches les unes des autres afin d'améliorer la circulation de l'air, cela empêchera également la reproduction du champignon.
Manque d'engrais
Manque d'engrais Manque d'engrais
Manque d'engrais
Un manque de nutriments entraîne un jaunissement généralisé des feuilles. Le jaunissement peut commencer aussi bien à la base qu'au sommet de la plante.
Solutions: Il existe plusieurs moyens simples de remédier au manque d'engrais dans les sols. Utilisez un engrais soluble dans l'eau. Les engrais comprennent la plupart ou la totalité des macro et micro-nutriments dont les plantes ont besoin pour se développer. L'ajout d'un peu d'engrais au sol rendra ces nutriments disponibles et pourra combattre les carences. Appliquez régulièrement des granulés d'engrais organiques. Les engrais organiques tels que le fumier animal et la farine d'os peuvent fournir aux plantes tous les éléments nutritifs dont elles ont besoin pour se développer de manière solide et saine. Appliquez du compost. Bien qu'il ne soit pas aussi perfectionné que l'engrais artificiel, le compost peut néanmoins être riche en nutriments importants et doit être appliqué au sol régulièrement. Appliquez des nutriments par voie foliaire. En plus de compléter le sol avec des nutriments, l'engrais foliaire peut être appliqué directement sur les feuilles de la plante. Les nutriments proposés par application foliaire sont souvent absorbés encore plus rapidement que ceux qui sont apportés au sol, de sorte que l'application foliaire peut être excellente pour remédier rapidement à des carences spécifiques.
autodiagnose

Prévenir et traitez les maladies des plantes.

Le spécialiste des plantes assisté par l'IA vous aide à diagnostiquer les problèmes des plantes en quelques secondes.
close
Chrysomèles
plant poor
Chrysomèles
Les coccinelles sont une classe d'insectes colorés d'une taille de 10 à 20 mm. Ils rongent les feuilles et les pétales, ce qui provoque de petits trous ronds dispersés sur la surface.
Aperçu général
Aperçu général
La taille des chrysomèles varie de 1.5 mm à 2 cm. Les coléoptères adultes et leurs larves mangent les feuilles de nombreux types de plantes. Il existe plus de 35 000 espèces de chrysomèles, dans une variété de couleurs, notamment or, vert, jaune rayé et rouge rayé. Certaines d'entre elles sont prises pour des coccinelles en raison de leur forme et de leur couleur. Elles peuvent être de forme ovale, ronde ou allongée. Ces insectes nuisibles sont plus actifs au printemps et en été.
Si elles ne sont pas contrôlées, les chrysomèles peuvent causer beaucoup de dommages aux cultures maraîchères et aux plantes ornementales. Elles se nourrissent des feuilles, des fleurs, des tiges, des racines et des fruits de différentes plantes. Elles peuvent voler, ce qui signifie qu'elles se déplacent facilement d'une plante à l'autre. Certaines espèces de chrysomèles ne ciblent qu'une seule culture spécifique, tandis que d'autres ciblent plusieurs types de plantes. Bien que les dégâts qu'elles causent soient en grande partie esthétiques, une infestation peut affaiblir une plante et la rendre vulnérable à d'autres maladies plus problématiques.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
Les premiers signes d'une infestation de chrysomèles sont des petits trous visibles dans les feuilles. Ensuite, les feuilles se décolorent et on peut voir des excréments sombres de coléoptères. Lorsque les feuilles jaunissent et brunissent, elles tombent de la plante sur le sol. Certaines feuilles deviennent squelettiques, seules les nervures subsistent.
L'infestation commence au printemps, lorsque les coléoptères adultes sortent du sol et pondent leurs œufs sur les feuilles des plantes. Lorsque ces œufs éclosent, les jeunes nymphes grandissent et commencent à grignoter les feuilles. Une fois que les chrysomèles sont grandes et matures, elles tombent au sol et se transforment en chrysalides dans le sol pendant l'hiver avant que le cycle ne recommence.
Les chrysomèles font aussi des trous dans les fruits et les légumes. Il s'agit de petits trous ronds qui sont parfois entourés d'une zone brune plus large.
Solutions
Solutions
Pour les cas moins graves :
  1. Retirez les coléoptères, les nymphes et les œufs. Retirez-les à tous les stades de vie des coléoptères et tuez-les en les plaçant dans un seau d'eau chaude savonneuse. Cette opération peut être réalisée plus facilement en plaçant le seau sous les feuilles touchées et en secouant la plante. Cette méthode est plus efficace l'après-midi, lorsque les chrysomèles sont plus actifs. Jetez toujours les insectes dans un sac ou un récipient fermé pour éviter qu'ils ne s'échappent et ne se propagent.
Pour traiter les infestations plus graves :
  1. Appliquez des insecticides biologiques. Utilisez des insecticides d'origine naturelle avant de passer aux insecticides de synthèse. L'huile de neem et le pyrèthre sont des insecticides d'origine naturelle qui doivent être appliqués en suivant les instructions de l'étiquette.
  2. Appliquez des insecticides de synthèse. Le carbaryl et la perméthrine sont des exemples d'insecticides efficaces contre les chrysomèles. Appliquez les insecticides en suivant les instructions de l'étiquette.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes et des guides illimités à portée de main...
qrcode
Scannez le code QR avec l'appareil photo de votre téléphone pour télécharger l'application
Insectes suceurs de sève
plant poor
Insectes suceurs de sève
Les insectes suceurs de sève peuvent former des grappes denses de petites taches jaunes ou blanches sur les feuilles.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
Votre plante présente de petites taches jaunâtres disséminées sur les feuilles, faisant penser à de la moisissure. Si ces marques ne disparaissent pas quand vous les frottez, c'est qu'elles sont probablement causées par des insectes suceurs de sève comme les pucerons, les punaises de la courge, les cochenilles, les cicadelles, les aleurodes, les acariens, les cochenilles farineuses, etc.
Chacun de ces parasites utilise ses partiees buccales pour percer les tissus des feuilles et sucer leur sève. Les premiers dégâts sont difficiles à repérer, mais une infestation importante peut rapidement fragiliser toute la plante. Les insectes suceurs de sève apparaissent généralement pendant les mois les plus chauds, les plantes étant des cibles plus faciles lorsqu'elles sont déjà affaiblies par la chaleur ou la sécheresse.
Bien qu'il soit peu probable que les insectes suceurs de sève tuent votre plante par leurs seules actions, ils peuvent l'affaiblir considérablement et la rendre plus sensible aux maladies. Ils peuvent également transmettre les virus d'une plante à l'autre en se nourrissant.
Solutions
Solutions
Les Insectes suceurs de sève peuvent être difficiles à repérer, car ils sont souvent petits et se fixent sous les feuilles des plantes. Si vous repérez des signes d'infestation, suivez les étapes suivantes pour l'éradiquer.
  1. Retirez les insectes à la main et enlevez les œufs : Inspectez vos plantes à la recherche des insectes et déposez ceux que vous trouvez dans un récipient rempli d'eau savonneuse. Examinez attentivement le dessous des feuilles de la plante et écrasez les groupes d'œufs que vous trouvez.
  2. Utilisez un insecticide : Une pulvérisation ciblée permet d'éliminer les insectes suceurs de sève. Les petites infestations peuvent être maîtrisées avec un savon insecticide, mais les plus grandes peuvent nécessiter une pulvérisation plus importante.
  3. Introduisez des prédateurs naturels : De nombreux insectes, comme les coccinelles et les mantes religieuses, sont friands des insectes suceurs de sève. Vous pouvez les acheter dans les magasins de jardinage et les relâcher à proximité des plantes infectées. Vous pouvez également encourager la venue de prédateurs sauvages en leur offrant un espace d'habitat approprié.
Prévention
Prévention
Les plantes saines sont moins exposées aux attaques d'insectes suceurs de sève. Faites-en sorte qu'elles restent robuste grâce à des engrais et en veillant à leur apporter des quantités adaptées d'eau et de soleil. Les plantes qui reçoivent trop d'azote sont également plus sensibles aux attaques, alors ne les surfertilisez pas. Vous devez aussi éliminer les mauvaises herbes et les herbes hautes qui entourent vos plantes afin de ne pas créer d'espaces propices à l'installation des parasites.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes et des guides illimités à portée de main...
qrcode
Scannez le code QR avec l'appareil photo de votre téléphone pour télécharger l'application
Thrips
plant poor
Thrips
Les thrips sont des insectes au corps mince, noir ou jaune translucide de 1 à 2 mm. Ils se déplacent rapidement et se nourrissent de la sève de la plante.
Aperçu général
Aperçu général
Les thrips sont de minuscules insectes volants suceurs de sève qui s'attaquent aux parties tendres des plantes, provoquant des cicatrices et un affaiblissement de la plante et parfois, si l'infestation est suffisamment grave, la mort de la plante. Ils ont des ailes doubles de petite taille avec une frange, ressemblant à de petites demoiselles difformes. Les thrips ont un penchant pour de nombreuses plantes d'intérieur et cultures, ce qui les rend très nuisibles.
Ils apparaissent au début du printemps, après les dernières gelées. S'ils ne sont pas contrôlés au début du printemps, ils persisteront pendant la majeure partie de la saison. Ils sont souvent attirés par les plantes affaiblies, telles que celles frappées par la sécheresse, le manque d'eau ou la malnutrition. L'utilisation excessive d'engrais azotés semble également les attirer vers une plante. Les thrips peuvent propager divers virus entre les plantes, ce qui entraîne des dommages plus graves.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
Les thrips sont si petits qu'on ne les remarque pas forcément (1 à 2 mm de long), mais les plantes infestées présentent plusieurs signes clés. De minuscules taches pâles apparaissent sur les feuilles, qui peuvent commencer à se déformer, présenter une décoloration blanche ou argentée, ou devenir de texture semblable à du papier.
Les pétales des fleurs peuvent également être endommagés et présenter une rupture de couleur, c'est-à-dire une décoloration sombre ou pâle des tissus des pétales endommagés avant que les bourgeons n'aient eu la chance de s'ouvrir. Les fruits peuvent présenter des cicatrices galeuses ou argentées. De minuscules taches noires d'excréments d'insectes peuvent être visibles.
Au fur et à mesure que l'infestation progresse, les terminaisons infestées s'enroulent et se décolorent, et les feuilles peuvent tomber prématurément. La croissance de la plante peut être ralentie. Des infections virales et bactériennes secondaires, que les thrips peuvent transmettre, peuvent devenir évidentes.
La bonne nouvelle ? Il est rare que les thrips tuent ou affaiblissent sérieusement les arbustes et les arbres. Les plantes plus petites, comme les cultures maraîchères et les plantes ornementales herbacées, sont généralement plus gravement touchées.
Solutions
Solutions
Les thrips peuvent être contrôlés de plusieurs façons :
  • Pulvérisez les plantes avec de la pyréthrine, qui est un pesticide biologique dérivé des soucis (suivez les instructions de l'étiquette) ou de la perméthrine, la version synthétique de la pyréthrine.
  • Introduisez dans le jardin des insectes bénéfiques qui mangent les thrips, comme les punaises pirates et les chrysopes vertes.
  • Retirez les plantes fortement infestées de la zone et jetez-les.
  • Traitez les maladies virales qui ont pu être transmises par les parasites.
  • Pour les cas moins graves, utilisez un tuyau d'arrosage pour pulvériser les thrips loin des plantes.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes et des guides illimités à portée de main...
qrcode
Scannez le code QR avec l'appareil photo de votre téléphone pour télécharger l'application
Chenilles
plant poor
Chenilles
Les chenilles sont des larves charnues de papillons de nuit ou de papillons qui se déclinent en une multitude de couleurs, de motifs et même de coiffes. Elles rongent les feuilles et les pétales de fleurs, créant de grands trous irréguliers.
Aperçu général
Aperçu général
Les chenilles peuvent causer des problèmes aux jardiniers amateurs. Si elles ne sont pas contrôlées, ces insectes peuvent défolier une plante en quelques jours seulement. Cependant, les jardiniers sont confrontés à un véritable défi car ces chenilles finissent par se transformer en magnifiques papillons et papillons de nuit, qui sont importants pour la pollinisation et l'écosystème en général.
Il existe des milliers d'espèces de chenilles différentes et beaucoup ne ciblent que certaines plantes. Si les chenilles posent un problème, elles peuvent être enlevées à la main ou les jardiniers peuvent utiliser des filets anti-insectes pour protéger leurs précieuses plantes.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
Les chenilles sont les larves de papillons et de papillons de nuit. Pendant les mois les plus chauds, les papillons et papillons de nuit qui visitent les jardins vont pondre leurs œufs sur la face inférieure des feuilles.
Lorsque les petits œufs éclosent, les jeunes larves sortent et commencent à se nourrir des feuilles de la plante. Selon le nombre de larves qui ont éclos, elles peuvent facilement défolier la plante en un temps très court. Les chenilles perdent leur peau au fur et à mesure de leur croissance, environ 4 ou 5 fois au cours de ce cycle.
Les symptômes de la consommation des plantes par les chenilles se manifestent par des trous dans les feuilles. Le bord des feuilles peut également être rongé, et les fleurs peuvent aussi être affectées.
Certaines sont faciles à voir, mais il faut chercher les autres. En effet, leur corps est souvent camouflé pour ressembler à une partie de la plante. Les jardiniers doivent regarder attentivement le long des tiges de la plante ainsi que sous les feuilles. Il faut également rechercher les petits œufs blancs, jaunes ou bruns qui se trouvent en groupes sur la face inférieure des feuilles.
Une fois que la chenille a atteint sa taille maximale, elle se transforme en chrysalide. Puis, après une période qui varie selon les espèces, un papillon ou un papillon de nuit sortira de la chrysalide et le cycle recommencera.
Solutions
Solutions
Même si les chenilles sont de nature très variée, elles rongent toutes des parties de plantes et peuvent causer des dommages importants si elles sont présentes en grand nombre.
Pour les cas graves :
  1. Appliquez un insecticide. Pour une solution organique, pulvérisez les plantes avec un Bacillus thuringiensis (Bt), qui affecte spécifiquement le stade larvaire des papillons de nuit et des papillons. Veillez à enduire les plantes, car les chenilles doivent ingérer le Bt pour qu'il soit efficace. Ce produit ne nuira pas aux autres insectes.
  2. Vaporisez un extrait de piment. Les graines de piment peuvent être cuites dans de l'eau pour obtenir un spray épicé que les chenilles n'aiment pas. Pulvérisez ce mélange sur les plantes, mais sachez qu'il sera également épicé pour les humains.
  3. Introduisez des insectes bénéfiques. Dans le jardin, lâchez des insectes bénéfiques qui mangent les chenilles, comme les guêpes parasites.
Pour les cas moins graves :
  1. Ramassez-les à la main. Enlevez les chenilles des plantes avec des gants et jetez-les dans un seau d'eau savonneuse.
  2. Saupoudrez les plantes de terre de diatomée. Cette poudre est inoffensive pour l'homme mais irrite les chenilles. Elles auront plus de mal à se déplacer et à s'alimenter.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes et des guides illimités à portée de main...
qrcode
Scannez le code QR avec l'appareil photo de votre téléphone pour télécharger l'application
Oïdium
plant poor
Oïdium
L'oïdium est une moisissure blanche qui apparaît sur les feuilles. On peut l'éliminer par essuyage.
Aperçu général
Aperçu général
L'oïdium est une maladie courante et un fléau pour de nombreux jardiniers amateurs. Elle affecte une grande variété de plantes, y compris de nombreux types de légumes. La maladie est facile à identifier mais pas toujours facile à éliminer une fois qu'elle a commencé à infecter les plantes.
L'oïdium se développe dans des conditions chaudes et humides et peut rapidement se propager de plante en plante. Bien que cette maladie ne tue pas les plantes, une infestation sévère inhibe la croissance des plantes et la production de fruits.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
L'oïdium apparaît sous forme de taches jaune pâle sur les feuilles. Ces taches deviennent ensuite blanches et ont un aspect poudreux. Le champignon se propage rapidement sur la face supérieure et inférieure des feuilles et sur les tiges de la plante.
Ces taches blanches et poudreuses se rejoignent et bientôt, presque toute la surface de la feuille devient blanche. Par la suite, les bords de la feuille deviennent bruns et secs et commencent à mourir.
Dans les infections sévères, même les boutons floraux deviennent blancs et sont défigurés. Les fruits mûrissent prématurément et ne sont pas comestibles.
Cause de la maladie
Cause de la maladie
L'oïdium est causé par un champignon. Il existe de nombreux genres différents de maladies fongiques qui causent l'oïdium. Les spores fongiques hivernent à l'intérieur des bourgeons des feuilles et sur les matières végétales qui sont tombées sur le sol. Lorsque le temps se réchauffe, ces spores sont ensuite transportées sur la plante par l'eau, le vent et les insectes. L'oïdium peut être plus grave dans les régions où le climat est chaud et sec, même si les spores ont besoin d'un peu d'humidité pour germer.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes et des guides illimités à portée de main...
qrcode
Scannez le code QR avec l'appareil photo de votre téléphone pour télécharger l'application
Manque d'engrais
plant poor
Manque d'engrais
Un manque de nutriments entraîne un jaunissement généralisé des feuilles. Le jaunissement peut commencer aussi bien à la base qu'au sommet de la plante.
Aperçu général
Aperçu général
Le manque d'engrais peut se manifester de nombreuses façons différentes sur les plantes. Fondamentalement, le manque de nutriments inhibe la croissance des plantes, produit des tiges et des feuilles faibles, et laisse les plantes vulnérables aux infections des parasites et des maladies. Les plantes utilisent les nutriments du sol pour les aider dans leur photosynthèse. Cela produit alors une croissance saine des plantes. Les plantes qui ne disposent pas de quantités suffisantes de nutriments auront un aspect terne et malsain. Si ce problème n'est pas résolu, les plantes finiront par mourir. Les nutriments les plus importants dont les plantes ont besoin sont l'azote, le phosphore, le potassium, le calcium, le magnésium et le soufre. Par ailleurs, les plantes ont besoin de petites quantités de micronutriments tels que le fer, le bore, le manganèse, le zinc, le cuivre et le molybdène.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
Le jaunissement des feuilles est un signe courant que les plantes subissent un manque d'engrais. Il peut s'agir d'un jaunissement général ou de feuilles qui sont jaunes mais qui ont encore des nervures vertes. Ces feuilles finiront par brunir et mourir.
Un autre signe se trouve dans la perte de vigueur des plantes. Les plantes peuvent ne pas pousser aussi bien qu'elles le devraient ou leur croissance peut être ralentie.
Vous trouverez ci-dessous quelques symptômes courants qui apparaissent lorsque les plantes manquent de nutriments.
Azote (N) : les feuilles intérieures, plus anciennes, jaunissent en premier. Si la carence est grave, le jaunissement progresse vers l'extérieur jusqu'aux nouvelles pousses.
Potassium (K) : les bords des feuilles peuvent devenir bruns et fripés, avec une couche jaunâtre se formant juste à l'intérieur du bord. Les feuilles les plus anciennes ont tendance à être touchées en premier.
Phosphore (P) : absence de croissance vigoureuse. Les plantes présenteront un retard de croissance.
Zinc (Zn) : le jaunissement a tendance à se produire d'abord à la base de la feuille.
Cuivre (Cu) : les feuilles les plus récentes commencent à jaunir en premier, les feuilles plus anciennes ne jaunissant que si la carence devient grave.
Bore (B) : les feuilles les plus récentes sont touchées en premier. Le feuillage peut également devenir particulièrement cassant en cas de carence en bore.
Cause de la maladie
Cause de la maladie
Plusieurs facteurs peuvent conduire au manque d'engrais, une situation dans laquelle les plantes ne reçoivent pas les nutriments dont elles ont besoin. Cela peut être dû au fait qu'elles sont plantées dans des sols pauvres en nutriments, ou que le pH du sol est trop élevé ou trop faible. Un pH incorrect du sol peut bloquer certains éléments nutritifs, les rendant ainsi indisponibles pour les plantes. Le manque d'humidité du sol peut également être un problème, car les plantes ont besoin d'eau pour pouvoir absorber les nutriments du sol.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes et des guides illimités à portée de main...
qrcode
Scannez le code QR avec l'appareil photo de votre téléphone pour télécharger l'application
care_toxicity

Chénopode Blanc et leur toxicité

Légèrement toxique pour les êtres humains
Légèrement toxique pour les êtres humains
Les feuilles et les tiges crues du chénopode blanc contiennent de grandes quantités d'acide oxalique qui peuvent provoquer des effets indésirables si ces parties de la plante sont consommées en grande quantité. L'empoisonnement à l'acide oxalique entraîne généralement une maladie légère à modérée, et les symptômes peuvent inclure des douleurs à l'estomac, des vomissements et une sensation de brûlure dans la bouche et la gorge. Cela est très probablement dû à une mauvaise préparation de la plante ou à la consommation de grandes quantités.
care_more_info

En savoir plus sur Chénopode Blanc

Type de plante
Type de plante
Herbe
Durée de vie
Durée de vie
Annuel
Diamètre de la couronne
Diamètre de la couronne
20 cm
Période de floraison
Période de floraison
Été, Automne
Couleur de la fleur
Couleur de la fleur
Vert
Jaune
Rose
Couleur des feuilles
Couleur des feuilles
Vert
Blanc
Gris
Argent
Diamètre de la fleur
Diamètre de la fleur
2.5 cm
Hauteur de plante
Hauteur de plante
10 à 150 cm

Utilisation

Usage de jardin
Commun dans les terres agricoles, les friches et le long des routes.
plantfinder

Trouvez vos plantes idéales

Planifiez votre oasis de verdure en fonction de vos critères : type de plantes, sécurité des animaux, niveau de compétence, sites, etc.
care_new_plant

Prendre soin d'une nouvelle plante

new-plant
Les images et instructions suivantes pour herbe ont pour but d'aider vos plantes à s'adapter et à se développer dans un nouvel environnement.
more
1
Choisir une herbe saine
check-health

Contrôler sa santé

part-image-bg part-image
Plante entière
Couronne symétrique, branches uniformément réparties, forme pleine et compacte, pas de croissance excessive, entre-nœuds serrés et taille uniforme des feuilles.
part-image-bg part-image
Feuilles
Vérifiez l'intérieur de la plante, les zones ombragées et les zones de chevauchement, l'arrière des feuilles. Couleur uniforme, pas de jaunissement, pas de taches brunes, pas d'insectes rampants, pas de toiles d'araignée, pas de déformations, pas de flétrissement.
part-image-bg part-image
Tiges
Pas de moisissure, de brunissement ou de pourriture molle à la base de la plante.
health-trouble

Résolution des problèmes liés à la santé

Plante entière
trouble-image
more 1 Couronne asymétrique ou ramification manquante et inégale : tailler les branches faibles et élancées de la partie la plus importante de la couronne asymétrique.
trouble-image
more 2 Les entre-nœuds sont plus longs dans la partie supérieure, les feuilles sont clairsemées et plus petites sur le dessus : augmenter l'intensité ou la durée de la lumière.
Tiges
trouble-image
Mildiou, brunissement ou pourriture molle à la base : placer la plante dans un environnement ventilé et sec et l'arroser avec un fongicide.
Feuilles
trouble-image
more 1 Couleur inégale des feuilles et jaunissement : Taillez les feuilles jaunes et vérifiez s'il y a des signes de pourriture à la base de la plante. Dans les cas graves, pulvérisez un fongicide.
trouble-image
more 2 Taches brunes ou petites taches jaunes : placer la plante dans un endroit aéré et éviter d'arroser les feuilles. Dans les cas graves, pulvérisez un fongicide.
trouble-image
more 3 Minuscules insectes rampants sur le dos des feuilles ou toiles d'araignées entre les feuilles : augmenter l'exposition à la lumière et pulvériser un insecticide pour les cas les plus graves.
trouble-image
more 4 Déformations ou parties manquantes sur les feuilles : déterminer s'il s'agit d'un dommage physique ou d'une infestation parasitaire. Les dommages linéaires ou déchirants sont d'ordre physique, les autres sont des parasites. Pulvérisez un insecticide.
trouble-image
more 5 Feuilles flétries : Fournir une ombre partielle et éviter une exposition excessive au soleil. Enlever 1/3 à 1/2 des feuilles pour les cas les plus graves.
autodiagnose

Prévenir et traitez les maladies des plantes.

Le spécialiste des plantes assisté par l'IA vous aide à diagnostiquer les problèmes des plantes en quelques secondes.
check-condition

Vérifier les conditions de croissance

check
Contrôle du sol
Le sol doit avoir une odeur fraîche, comme après une pluie, et ne pas sentir le renfermé.
check
Contrôle de la lumière
Vérifier les besoins en lumière de la plante et s'ils correspondent à l'emplacement de la plantation.
check
Contrôle de la température
Vérifiez si la température extérieure actuelle est trop basse ou trop élevée.
condition-trouble

Résolution des problèmes liés aux conditions

check
Sol
Le sol a une odeur de moisi ou de fétide : vérifier que le système racinaire n'est pas pourri, placer la plante dans un environnement ventilé et sec, et l'arroser avec un fongicide.
check
Température idéale
La température extérieure ne convient pas à la plante : attendre que la température soit plus favorable à la croissance.
check
Niveau d'éclairage qui convient
Lumière insuffisante : Les plantes herbacées ont besoin d'une bonne lumière pour fleurir. Si elle n'a pas assez de lumière, elle risque de ne pas fleurir ou d'avoir moins de fleurs. Envisagez de déplacer la plante dans un endroit plus ensoleillé ou de la remplacer par une autre plante qui s'épanouit dans vos conditions d'éclairage.
Récupération de la greffe : Après 3 jours sans flétrissement majeur, augmentez progressivement la lumière au cours d'une semaine. Si la plante commence à perdre des feuilles ou à tomber, gardez-la à l'ombre. Continuez à l'ombrager jusqu'à ce que la plante se soit rétablie. Si elle jaunit et perd beaucoup de feuilles, la lumière est trop faible, augmentez-la.
more
2
Adaptation de votre nouvelle herbe
Étape 1
condition-image
Rempotage
Plantez rapidement votre plante à son emplacement définitif ou dans un nouveau pot, si les conditions s'y prêtent. Lors de la transplantation, nettoyez les racines de la plante et gardez le système racinaire intact. Taillez les racines noircies ou pourries, écartez les racines trop enchevêtrées et ajoutez de l'engrais organique bien décomposé. Utilisez un sol perméable et arrosez abondamment après la plantation.
afficher plus show-more
Étape 2
condition-image
Élagage
En général, ce n'est pas nécessaire. Couper les feuilles jaunes ou malades et les feuilles serrées qui semblent flétries ou qui tombent.
afficher plus show-more
Étape 3
condition-image
Arrosage
Augmentez l'arrosage au cours de la première semaine pour maintenir le sol humide. Arrosez lorsque le sol est légèrement sec, pendant au moins 2 semaines. Évitez de trop arroser. N'arrosez pas si vous avez de l'eau sur les doigts après avoir touché le sol.
afficher plus show-more
Étape 4
condition-image
Fertilisation
Ajouter une petite quantité d'engrais de base lors de la transplantation ou du rempotage. Aucun autre engrais n'est nécessaire pendant le premier mois.
afficher plus show-more
lightmeter

Informez-vous sur la luminosité dont bénéficient réellement vos plantes.

Trouvez les meilleurs endroits pour optimiser leur bien-êtres, simplement à l'aide de votre téléphone.
label
main-image
Chénopode Blanc
label-image
Rempotage
Planter rapidement à l'emplacement définitif ou dans un nouveau pot. Nettoyer les racines, utiliser un engrais organique, un sol perméable et arroser abondamment.
label-image
Élagage
Coupez les feuilles jaunes ou malades et les feuilles entassées qui semblent flétries ou qui tombent.
label-image
Arrosage
Arrosez les nouvelles plantes plus souvent pendant 2 semaines. Évitez de trop arroser ou de ne pas assez arroser en vérifiant le sol.
label-image
Fertilisation
Ajoutez l'engrais de base pendant la transplantation. Aucun autre engrais n'est nécessaire pendant le premier mois.
label-image
Ensoleillement
Exposition régulière au soleil pour les plantes d'intérieur. Ombrer après la transplantation/le repiquage, puis augmenter progressivement la lumière s'il n'y a pas de flétrissement. Augmenter la lumière en cas de jaunissement et de chute des feuilles.
label
main-image
Chénopode Blanc
label-image
Rempotage
Planter rapidement à l'emplacement définitif ou dans un nouveau pot. Nettoyer les racines, utiliser un engrais organique, un sol perméable et arroser abondamment.
label-image
Élagage
Coupez les feuilles jaunes ou malades et les feuilles entassées qui semblent flétries ou qui tombent.
label-image
Arrosage
Arrosez les nouvelles plantes plus souvent pendant 2 semaines. Évitez de trop arroser ou de ne pas assez arroser en vérifiant le sol.
label-image
Fertilisation
Ajoutez l'engrais de base pendant la transplantation. Aucun autre engrais n'est nécessaire pendant le premier mois.
label-image
Ensoleillement
Exposition régulière au soleil pour les plantes d'intérieur. Ombrer après la transplantation/le repiquage, puis augmenter progressivement la lumière s'il n'y a pas de flétrissement. Augmenter la lumière en cas de jaunissement et de chute des feuilles.
plant

Un botaniste dans votre poche

plant
plant

App

plant
close
product icon
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes et des guides illimités à portée de main...
Votre guide absolu sur les plantes
Identifiez et cultivez-vous de la meilleure façon !
product icon
17 000 espèces locales étudiées, et 400 000 espèces dans le monde
product icon
Presque 5 ans de recherche
product icon
Plus de 80 spécialistes en botanique et en jardinage
ad
ad
Un botaniste dans votre poche
Scan the QR code with your phone camera to download the app
close
title
Un botaniste dans votre poche
qrcode
Scannez le code QR pour télécharger
À propos
Entretien avancé
Plus sur les tutoriels
Nuisibles et maladies
Toxicité
Plus d'infos
Entretien de la nouvelle plante
Chénopode blanc
Chénopode blanc
Chénopode blanc
Chénopode blanc
Chénopode blanc

Comment s'occuper de Chénopode Blanc

Le chénopode blanc est l'une des premières plantes qui colonise les sols fraichement retournés. Ce sont ses feuilles en forme de patte d'oie et de couleur vert blanchâtre qui lui donnent son nom. Un colorant vert peut d'ailleurs être obtenu avec ses jeunes pousses. Les racines du chénopode blanc étaient autrefois utilisés pendant les périodes de famine pour remplacer la farine. En les écrasant, on peut également obtenir un substitut de savon doux.
Eau
Chaque semaine
Eau
Lumière du soleil
Plein soleil
Lumière du soleil
Toxique pour les êtres humains
care_advanced_guide

Guide d'entretien avancé

PlantCare:TransplantSummary

Comment transplanter Chénopode blanc ?

PlantCare:TransplantSummary
Pour de meilleurs résultats, repiquez chénopode blanc pendant la saison de floraison, du milieu du printemps au début de l'été. Choisissez un emplacement ensoleillé ou partiellement ombragé et veillez à ce que le sol soit suffisamment humide. N'oubliez pas que le moment de la transplantation joue un rôle crucial dans la réussite de la croissance de chénopode blanc!
care_scenes

Plus d'informations sur la croissance et l'entretien de Chénopode Blanc

Guide d'entretien de base
En savoir plus
care_pet_and_diseases

Maladies et nuisibles courants

Problèmes courants pour Chénopode blanc sur la base de 10 millions de cas pratiques
Chrysomèles
Chrysomèles Chrysomèles Chrysomèles
Les coccinelles sont une classe d'insectes colorés d'une taille de 10 à 20 mm. Ils rongent les feuilles et les pétales, ce qui provoque de petits trous ronds dispersés sur la surface.
Solutions: Pour les cas moins graves : Retirez les coléoptères, les nymphes et les œufs. Retirez-les à tous les stades de vie des coléoptères et tuez-les en les plaçant dans un seau d'eau chaude savonneuse. Cette opération peut être réalisée plus facilement en plaçant le seau sous les feuilles touchées et en secouant la plante. Cette méthode est plus efficace l'après-midi, lorsque les chrysomèles sont plus actifs. Jetez toujours les insectes dans un sac ou un récipient fermé pour éviter qu'ils ne s'échappent et ne se propagent. Pour traiter les infestations plus graves : Appliquez des insecticides biologiques. Utilisez des insecticides d'origine naturelle avant de passer aux insecticides de synthèse. L'huile de neem et le pyrèthre sont des insecticides d'origine naturelle qui doivent être appliqués en suivant les instructions de l'étiquette. Appliquez des insecticides de synthèse. Le carbaryl et la perméthrine sont des exemples d'insecticides efficaces contre les chrysomèles. Appliquez les insecticides en suivant les instructions de l'étiquette.
Learn More About the Chrysomèles more
Insectes suceurs de sève
Insectes suceurs de sève Insectes suceurs de sève Insectes suceurs de sève
Les insectes suceurs de sève peuvent former des grappes denses de petites taches jaunes ou blanches sur les feuilles.
Solutions: Les Insectes suceurs de sève peuvent être difficiles à repérer, car ils sont souvent petits et se fixent sous les feuilles des plantes. Si vous repérez des signes d'infestation, suivez les étapes suivantes pour l'éradiquer. Retirez les insectes à la main et enlevez les œufs : Inspectez vos plantes à la recherche des insectes et déposez ceux que vous trouvez dans un récipient rempli d'eau savonneuse. Examinez attentivement le dessous des feuilles de la plante et écrasez les groupes d'œufs que vous trouvez. Utilisez un insecticide : Une pulvérisation ciblée permet d'éliminer les insectes suceurs de sève. Les petites infestations peuvent être maîtrisées avec un savon insecticide, mais les plus grandes peuvent nécessiter une pulvérisation plus importante. Introduisez des prédateurs naturels : De nombreux insectes, comme les coccinelles et les mantes religieuses, sont friands des insectes suceurs de sève. Vous pouvez les acheter dans les magasins de jardinage et les relâcher à proximité des plantes infectées. Vous pouvez également encourager la venue de prédateurs sauvages en leur offrant un espace d'habitat approprié.
Learn More About the Insectes suceurs de sève more
Thrips
Thrips Thrips Thrips
Les thrips sont des insectes au corps mince, noir ou jaune translucide de 1 à 2 mm. Ils se déplacent rapidement et se nourrissent de la sève de la plante.
Solutions: Les thrips peuvent être contrôlés de plusieurs façons : Pulvérisez les plantes avec de la pyréthrine, qui est un pesticide biologique dérivé des soucis (suivez les instructions de l'étiquette) ou de la perméthrine, la version synthétique de la pyréthrine. Introduisez dans le jardin des insectes bénéfiques qui mangent les thrips, comme les punaises pirates et les chrysopes vertes. Retirez les plantes fortement infestées de la zone et jetez-les. Traitez les maladies virales qui ont pu être transmises par les parasites. Pour les cas moins graves, utilisez un tuyau d'arrosage pour pulvériser les thrips loin des plantes.
Learn More About the Thrips more
Chenilles
Chenilles Chenilles Chenilles
Les chenilles sont des larves charnues de papillons de nuit ou de papillons qui se déclinent en une multitude de couleurs, de motifs et même de coiffes. Elles rongent les feuilles et les pétales de fleurs, créant de grands trous irréguliers.
Solutions: Même si les chenilles sont de nature très variée, elles rongent toutes des parties de plantes et peuvent causer des dommages importants si elles sont présentes en grand nombre. Pour les cas graves : Appliquez un insecticide. Pour une solution organique, pulvérisez les plantes avec un Bacillus thuringiensis (Bt), qui affecte spécifiquement le stade larvaire des papillons de nuit et des papillons. Veillez à enduire les plantes, car les chenilles doivent ingérer le Bt pour qu'il soit efficace. Ce produit ne nuira pas aux autres insectes. Vaporisez un extrait de piment. Les graines de piment peuvent être cuites dans de l'eau pour obtenir un spray épicé que les chenilles n'aiment pas. Pulvérisez ce mélange sur les plantes, mais sachez qu'il sera également épicé pour les humains. Introduisez des insectes bénéfiques. Dans le jardin, lâchez des insectes bénéfiques qui mangent les chenilles, comme les guêpes parasites. Pour les cas moins graves : Ramassez-les à la main. Enlevez les chenilles des plantes avec des gants et jetez-les dans un seau d'eau savonneuse. Saupoudrez les plantes de terre de diatomée. Cette poudre est inoffensive pour l'homme mais irrite les chenilles. Elles auront plus de mal à se déplacer et à s'alimenter.
Learn More About the Chenilles more
Oïdium
Oïdium Oïdium Oïdium
L'oïdium est une moisissure blanche qui apparaît sur les feuilles. On peut l'éliminer par essuyage.
Solutions: Les spores de l'oïdium étant transportées par le vent, il peut être difficile d'arrêter complètement la propagation du champignon. Heureusement, il existe plusieurs traitements faciles pour les plantes qui présentent des symptômes : Si l'oïdium semble toucher des feuilles ou des tiges isolées, il suffit de les tailler et de s'en débarrasser. Désinfectez les outils d'élagage après cette opération. Enlevez tous les débris végétaux du sol autour des plantes infectées et jetez-les à la poubelle. Ensuite, recouvrez le sol d'une couche de paillis épaisse pour limiter les réinfections. Les pulvérisations de lait se sont avérées utiles pour lutter contre l'oïdium. Préparez une solution composée de 60 % d'eau et de 40 % de lait et pulvérisez-la sur les plantes concernées. Vous pouvez aussi l'utiliser comme mesure préventive. Dans les cas où l'oïdium est plus répandu, on peut pulvériser sur les plantes un fongicide doux à base de soufre ou de cuivre ou une solution non toxique à base de bicarbonate de soude et de savon. Les pulvérisations peuvent aider les zones qui ont été récemment infectées, mais elles sont moins efficaces contre les infections bien établies. Si possible, essayez de replanter les plantes dans un endroit plus ensoleillé. Bien que l'oïdium se développe bien dans des conditions chaudes et sèches, il est incapable de se reproduire sans un peu d'humidité. Le fait de placer les plantes dans un endroit plus directement exposé au soleil peut aider à stopper la propagation du champignon. Taillez autour des plantes proches les unes des autres afin d'améliorer la circulation de l'air, cela empêchera également la reproduction du champignon.
Learn More About the Oïdium more
Manque d'engrais
Manque d'engrais Manque d'engrais Manque d'engrais
Un manque de nutriments entraîne un jaunissement généralisé des feuilles. Le jaunissement peut commencer aussi bien à la base qu'au sommet de la plante.
Solutions: Il existe plusieurs moyens simples de remédier au manque d'engrais dans les sols. Utilisez un engrais soluble dans l'eau. Les engrais comprennent la plupart ou la totalité des macro et micro-nutriments dont les plantes ont besoin pour se développer. L'ajout d'un peu d'engrais au sol rendra ces nutriments disponibles et pourra combattre les carences. Appliquez régulièrement des granulés d'engrais organiques. Les engrais organiques tels que le fumier animal et la farine d'os peuvent fournir aux plantes tous les éléments nutritifs dont elles ont besoin pour se développer de manière solide et saine. Appliquez du compost. Bien qu'il ne soit pas aussi perfectionné que l'engrais artificiel, le compost peut néanmoins être riche en nutriments importants et doit être appliqué au sol régulièrement. Appliquez des nutriments par voie foliaire. En plus de compléter le sol avec des nutriments, l'engrais foliaire peut être appliqué directement sur les feuilles de la plante. Les nutriments proposés par application foliaire sont souvent absorbés encore plus rapidement que ceux qui sont apportés au sol, de sorte que l'application foliaire peut être excellente pour remédier rapidement à des carences spécifiques.
Learn More About the Manque d'engrais more
autodiagnose

Prévenir et traitez les maladies des plantes.

Le spécialiste des plantes assisté par l'IA vous aide à diagnostiquer les problèmes des plantes en quelques secondes.
close
Chrysomèles
plant poor
Chrysomèles
Les coccinelles sont une classe d'insectes colorés d'une taille de 10 à 20 mm. Ils rongent les feuilles et les pétales, ce qui provoque de petits trous ronds dispersés sur la surface.
Aperçu général
Aperçu général
La taille des chrysomèles varie de 1.5 mm à 2 cm. Les coléoptères adultes et leurs larves mangent les feuilles de nombreux types de plantes. Il existe plus de 35 000 espèces de chrysomèles, dans une variété de couleurs, notamment or, vert, jaune rayé et rouge rayé. Certaines d'entre elles sont prises pour des coccinelles en raison de leur forme et de leur couleur. Elles peuvent être de forme ovale, ronde ou allongée. Ces insectes nuisibles sont plus actifs au printemps et en été.
Si elles ne sont pas contrôlées, les chrysomèles peuvent causer beaucoup de dommages aux cultures maraîchères et aux plantes ornementales. Elles se nourrissent des feuilles, des fleurs, des tiges, des racines et des fruits de différentes plantes. Elles peuvent voler, ce qui signifie qu'elles se déplacent facilement d'une plante à l'autre. Certaines espèces de chrysomèles ne ciblent qu'une seule culture spécifique, tandis que d'autres ciblent plusieurs types de plantes. Bien que les dégâts qu'elles causent soient en grande partie esthétiques, une infestation peut affaiblir une plante et la rendre vulnérable à d'autres maladies plus problématiques.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
Les premiers signes d'une infestation de chrysomèles sont des petits trous visibles dans les feuilles. Ensuite, les feuilles se décolorent et on peut voir des excréments sombres de coléoptères. Lorsque les feuilles jaunissent et brunissent, elles tombent de la plante sur le sol. Certaines feuilles deviennent squelettiques, seules les nervures subsistent.
L'infestation commence au printemps, lorsque les coléoptères adultes sortent du sol et pondent leurs œufs sur les feuilles des plantes. Lorsque ces œufs éclosent, les jeunes nymphes grandissent et commencent à grignoter les feuilles. Une fois que les chrysomèles sont grandes et matures, elles tombent au sol et se transforment en chrysalides dans le sol pendant l'hiver avant que le cycle ne recommence.
Les chrysomèles font aussi des trous dans les fruits et les légumes. Il s'agit de petits trous ronds qui sont parfois entourés d'une zone brune plus large.
Solutions
Solutions
Pour les cas moins graves :
  1. Retirez les coléoptères, les nymphes et les œufs. Retirez-les à tous les stades de vie des coléoptères et tuez-les en les plaçant dans un seau d'eau chaude savonneuse. Cette opération peut être réalisée plus facilement en plaçant le seau sous les feuilles touchées et en secouant la plante. Cette méthode est plus efficace l'après-midi, lorsque les chrysomèles sont plus actifs. Jetez toujours les insectes dans un sac ou un récipient fermé pour éviter qu'ils ne s'échappent et ne se propagent.
Pour traiter les infestations plus graves :
  1. Appliquez des insecticides biologiques. Utilisez des insecticides d'origine naturelle avant de passer aux insecticides de synthèse. L'huile de neem et le pyrèthre sont des insecticides d'origine naturelle qui doivent être appliqués en suivant les instructions de l'étiquette.
  2. Appliquez des insecticides de synthèse. Le carbaryl et la perméthrine sont des exemples d'insecticides efficaces contre les chrysomèles. Appliquez les insecticides en suivant les instructions de l'étiquette.
Prévention
Prévention
Pour prévenir les infestations de chrysomèles, suivez ces conseils.
  1. Vérifiez régulièrement la présence de coléoptères. Pour prévenir les grandes infestations de ravageurs, soyez proactif en vérifiant fréquemment les plantes à la recherche de ravageurs et en les éliminant rapidement.
  2. Enlevez les débris. Enlevez les mauvaises herbes et les débris pour éliminer les zones où ces coléoptères peuvent passer l'hiver et se cacher.
  3. Attirez les prédateurs naturels. Les oiseaux et d'autres insectes, comme les guêpes et les coccinelles, sont des prédateurs naturels efficaces des chrysomèles. Encouragez leur visite en incluant une gamme variée de plantes pour leur fournir un habitat et de la nourriture. Évitez d'appliquer des herbicides à large spectre qui peuvent nuire aux insectes utiles et les tuer.
  4. Plantez des herbes aromatiques comme la menthe, l'ail ou le romarin, qui peuvent repousser les chrysomèles.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes
des guides illimités à portée de main...
close
Insectes suceurs de sève
plant poor
Insectes suceurs de sève
Les insectes suceurs de sève peuvent former des grappes denses de petites taches jaunes ou blanches sur les feuilles.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
Votre plante présente de petites taches jaunâtres disséminées sur les feuilles, faisant penser à de la moisissure. Si ces marques ne disparaissent pas quand vous les frottez, c'est qu'elles sont probablement causées par des insectes suceurs de sève comme les pucerons, les punaises de la courge, les cochenilles, les cicadelles, les aleurodes, les acariens, les cochenilles farineuses, etc.
Chacun de ces parasites utilise ses partiees buccales pour percer les tissus des feuilles et sucer leur sève. Les premiers dégâts sont difficiles à repérer, mais une infestation importante peut rapidement fragiliser toute la plante. Les insectes suceurs de sève apparaissent généralement pendant les mois les plus chauds, les plantes étant des cibles plus faciles lorsqu'elles sont déjà affaiblies par la chaleur ou la sécheresse.
Bien qu'il soit peu probable que les insectes suceurs de sève tuent votre plante par leurs seules actions, ils peuvent l'affaiblir considérablement et la rendre plus sensible aux maladies. Ils peuvent également transmettre les virus d'une plante à l'autre en se nourrissant.
Solutions
Solutions
Les Insectes suceurs de sève peuvent être difficiles à repérer, car ils sont souvent petits et se fixent sous les feuilles des plantes. Si vous repérez des signes d'infestation, suivez les étapes suivantes pour l'éradiquer.
  1. Retirez les insectes à la main et enlevez les œufs : Inspectez vos plantes à la recherche des insectes et déposez ceux que vous trouvez dans un récipient rempli d'eau savonneuse. Examinez attentivement le dessous des feuilles de la plante et écrasez les groupes d'œufs que vous trouvez.
  2. Utilisez un insecticide : Une pulvérisation ciblée permet d'éliminer les insectes suceurs de sève. Les petites infestations peuvent être maîtrisées avec un savon insecticide, mais les plus grandes peuvent nécessiter une pulvérisation plus importante.
  3. Introduisez des prédateurs naturels : De nombreux insectes, comme les coccinelles et les mantes religieuses, sont friands des insectes suceurs de sève. Vous pouvez les acheter dans les magasins de jardinage et les relâcher à proximité des plantes infectées. Vous pouvez également encourager la venue de prédateurs sauvages en leur offrant un espace d'habitat approprié.
Prévention
Prévention
Les plantes saines sont moins exposées aux attaques d'insectes suceurs de sève. Faites-en sorte qu'elles restent robuste grâce à des engrais et en veillant à leur apporter des quantités adaptées d'eau et de soleil. Les plantes qui reçoivent trop d'azote sont également plus sensibles aux attaques, alors ne les surfertilisez pas. Vous devez aussi éliminer les mauvaises herbes et les herbes hautes qui entourent vos plantes afin de ne pas créer d'espaces propices à l'installation des parasites.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes
des guides illimités à portée de main...
close
Thrips
plant poor
Thrips
Les thrips sont des insectes au corps mince, noir ou jaune translucide de 1 à 2 mm. Ils se déplacent rapidement et se nourrissent de la sève de la plante.
Aperçu général
Aperçu général
Les thrips sont de minuscules insectes volants suceurs de sève qui s'attaquent aux parties tendres des plantes, provoquant des cicatrices et un affaiblissement de la plante et parfois, si l'infestation est suffisamment grave, la mort de la plante. Ils ont des ailes doubles de petite taille avec une frange, ressemblant à de petites demoiselles difformes. Les thrips ont un penchant pour de nombreuses plantes d'intérieur et cultures, ce qui les rend très nuisibles.
Ils apparaissent au début du printemps, après les dernières gelées. S'ils ne sont pas contrôlés au début du printemps, ils persisteront pendant la majeure partie de la saison. Ils sont souvent attirés par les plantes affaiblies, telles que celles frappées par la sécheresse, le manque d'eau ou la malnutrition. L'utilisation excessive d'engrais azotés semble également les attirer vers une plante. Les thrips peuvent propager divers virus entre les plantes, ce qui entraîne des dommages plus graves.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
Les thrips sont si petits qu'on ne les remarque pas forcément (1 à 2 mm de long), mais les plantes infestées présentent plusieurs signes clés. De minuscules taches pâles apparaissent sur les feuilles, qui peuvent commencer à se déformer, présenter une décoloration blanche ou argentée, ou devenir de texture semblable à du papier.
Les pétales des fleurs peuvent également être endommagés et présenter une rupture de couleur, c'est-à-dire une décoloration sombre ou pâle des tissus des pétales endommagés avant que les bourgeons n'aient eu la chance de s'ouvrir. Les fruits peuvent présenter des cicatrices galeuses ou argentées. De minuscules taches noires d'excréments d'insectes peuvent être visibles.
Au fur et à mesure que l'infestation progresse, les terminaisons infestées s'enroulent et se décolorent, et les feuilles peuvent tomber prématurément. La croissance de la plante peut être ralentie. Des infections virales et bactériennes secondaires, que les thrips peuvent transmettre, peuvent devenir évidentes.
La bonne nouvelle ? Il est rare que les thrips tuent ou affaiblissent sérieusement les arbustes et les arbres. Les plantes plus petites, comme les cultures maraîchères et les plantes ornementales herbacées, sont généralement plus gravement touchées.
Solutions
Solutions
Les thrips peuvent être contrôlés de plusieurs façons :
  • Pulvérisez les plantes avec de la pyréthrine, qui est un pesticide biologique dérivé des soucis (suivez les instructions de l'étiquette) ou de la perméthrine, la version synthétique de la pyréthrine.
  • Introduisez dans le jardin des insectes bénéfiques qui mangent les thrips, comme les punaises pirates et les chrysopes vertes.
  • Retirez les plantes fortement infestées de la zone et jetez-les.
  • Traitez les maladies virales qui ont pu être transmises par les parasites.
  • Pour les cas moins graves, utilisez un tuyau d'arrosage pour pulvériser les thrips loin des plantes.
Prévention
Prévention
La meilleure façon de protéger les plantes des thrips consiste à prendre des mesures préventives.
  • Évitez d'acheter et de transplanter des plantes infectées. Vérifiez les signes de dommages causés par les thrips avant de procéder à un achat.
  • Taillez régulièrement les branches et les feuilles mortes.
  • Maintenez le jardin désherbé et enlevez les débris tels que les branches et les feuilles mortes.
  • Évitez d'utiliser inutilement des insecticides car ils peuvent tuer les insectes prédateurs qui tiennent en échec les thrips.
  • Plantez une grande variété de plantes dans le jardin pour fournir un habitat aux insectes prédateurs.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes
des guides illimités à portée de main...
close
Chenilles
plant poor
Chenilles
Les chenilles sont des larves charnues de papillons de nuit ou de papillons qui se déclinent en une multitude de couleurs, de motifs et même de coiffes. Elles rongent les feuilles et les pétales de fleurs, créant de grands trous irréguliers.
Aperçu général
Aperçu général
Les chenilles peuvent causer des problèmes aux jardiniers amateurs. Si elles ne sont pas contrôlées, ces insectes peuvent défolier une plante en quelques jours seulement. Cependant, les jardiniers sont confrontés à un véritable défi car ces chenilles finissent par se transformer en magnifiques papillons et papillons de nuit, qui sont importants pour la pollinisation et l'écosystème en général.
Il existe des milliers d'espèces de chenilles différentes et beaucoup ne ciblent que certaines plantes. Si les chenilles posent un problème, elles peuvent être enlevées à la main ou les jardiniers peuvent utiliser des filets anti-insectes pour protéger leurs précieuses plantes.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
Les chenilles sont les larves de papillons et de papillons de nuit. Pendant les mois les plus chauds, les papillons et papillons de nuit qui visitent les jardins vont pondre leurs œufs sur la face inférieure des feuilles.
Lorsque les petits œufs éclosent, les jeunes larves sortent et commencent à se nourrir des feuilles de la plante. Selon le nombre de larves qui ont éclos, elles peuvent facilement défolier la plante en un temps très court. Les chenilles perdent leur peau au fur et à mesure de leur croissance, environ 4 ou 5 fois au cours de ce cycle.
Les symptômes de la consommation des plantes par les chenilles se manifestent par des trous dans les feuilles. Le bord des feuilles peut également être rongé, et les fleurs peuvent aussi être affectées.
Certaines sont faciles à voir, mais il faut chercher les autres. En effet, leur corps est souvent camouflé pour ressembler à une partie de la plante. Les jardiniers doivent regarder attentivement le long des tiges de la plante ainsi que sous les feuilles. Il faut également rechercher les petits œufs blancs, jaunes ou bruns qui se trouvent en groupes sur la face inférieure des feuilles.
Une fois que la chenille a atteint sa taille maximale, elle se transforme en chrysalide. Puis, après une période qui varie selon les espèces, un papillon ou un papillon de nuit sortira de la chrysalide et le cycle recommencera.
Solutions
Solutions
Même si les chenilles sont de nature très variée, elles rongent toutes des parties de plantes et peuvent causer des dommages importants si elles sont présentes en grand nombre.
Pour les cas graves :
  1. Appliquez un insecticide. Pour une solution organique, pulvérisez les plantes avec un Bacillus thuringiensis (Bt), qui affecte spécifiquement le stade larvaire des papillons de nuit et des papillons. Veillez à enduire les plantes, car les chenilles doivent ingérer le Bt pour qu'il soit efficace. Ce produit ne nuira pas aux autres insectes.
  2. Vaporisez un extrait de piment. Les graines de piment peuvent être cuites dans de l'eau pour obtenir un spray épicé que les chenilles n'aiment pas. Pulvérisez ce mélange sur les plantes, mais sachez qu'il sera également épicé pour les humains.
  3. Introduisez des insectes bénéfiques. Dans le jardin, lâchez des insectes bénéfiques qui mangent les chenilles, comme les guêpes parasites.
Pour les cas moins graves :
  1. Ramassez-les à la main. Enlevez les chenilles des plantes avec des gants et jetez-les dans un seau d'eau savonneuse.
  2. Saupoudrez les plantes de terre de diatomée. Cette poudre est inoffensive pour l'homme mais irrite les chenilles. Elles auront plus de mal à se déplacer et à s'alimenter.
Prévention
Prévention
Il est souvent plus facile d'appliquer des mesures préventives plutôt que d'essayer d'éradiquer des infestations qui ont déjà commencé. Voici nos principales mesures de prévention :
  1. Surveillez les plantes. Vérifiez régulièrement les plantes et cherchez les œufs de chenilles sur les feuilles. Si elles n'appartiennent pas à une espèce en voie de disparition, il faut les écraser.
  2. Utilisez des filets anti-insectes. Couvrez les plantes avec un filet anti-insectes pour empêcher les papillons et les papillons de nuit de pondre sur les plantes.
  3. Appliquez de la terre de diatomées. Appliquez de la terre de diatomée sur les plantes en début de saison et renouvelez l'application après la pluie.
  4. Favorisez la diversité des plantes. Cela attirera les insectes prédateurs, y compris les guêpes parasites.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes
des guides illimités à portée de main...
close
Oïdium
plant poor
Oïdium
L'oïdium est une moisissure blanche qui apparaît sur les feuilles. On peut l'éliminer par essuyage.
Aperçu général
Aperçu général
L'oïdium est une maladie courante et un fléau pour de nombreux jardiniers amateurs. Elle affecte une grande variété de plantes, y compris de nombreux types de légumes. La maladie est facile à identifier mais pas toujours facile à éliminer une fois qu'elle a commencé à infecter les plantes.
L'oïdium se développe dans des conditions chaudes et humides et peut rapidement se propager de plante en plante. Bien que cette maladie ne tue pas les plantes, une infestation sévère inhibe la croissance des plantes et la production de fruits.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
L'oïdium apparaît sous forme de taches jaune pâle sur les feuilles. Ces taches deviennent ensuite blanches et ont un aspect poudreux. Le champignon se propage rapidement sur la face supérieure et inférieure des feuilles et sur les tiges de la plante.
Ces taches blanches et poudreuses se rejoignent et bientôt, presque toute la surface de la feuille devient blanche. Par la suite, les bords de la feuille deviennent bruns et secs et commencent à mourir.
Dans les infections sévères, même les boutons floraux deviennent blancs et sont défigurés. Les fruits mûrissent prématurément et ne sont pas comestibles.
Cause de la maladie
Cause de la maladie
L'oïdium est causé par un champignon. Il existe de nombreux genres différents de maladies fongiques qui causent l'oïdium. Les spores fongiques hivernent à l'intérieur des bourgeons des feuilles et sur les matières végétales qui sont tombées sur le sol. Lorsque le temps se réchauffe, ces spores sont ensuite transportées sur la plante par l'eau, le vent et les insectes. L'oïdium peut être plus grave dans les régions où le climat est chaud et sec, même si les spores ont besoin d'un peu d'humidité pour germer.
Solutions
Solutions
Les spores de l'oïdium étant transportées par le vent, il peut être difficile d'arrêter complètement la propagation du champignon. Heureusement, il existe plusieurs traitements faciles pour les plantes qui présentent des symptômes :
  1. Si l'oïdium semble toucher des feuilles ou des tiges isolées, il suffit de les tailler et de s'en débarrasser. Désinfectez les outils d'élagage après cette opération.
  2. Enlevez tous les débris végétaux du sol autour des plantes infectées et jetez-les à la poubelle. Ensuite, recouvrez le sol d'une couche de paillis épaisse pour limiter les réinfections.
  3. Les pulvérisations de lait se sont avérées utiles pour lutter contre l'oïdium. Préparez une solution composée de 60 % d'eau et de 40 % de lait et pulvérisez-la sur les plantes concernées. Vous pouvez aussi l'utiliser comme mesure préventive.
  4. Dans les cas où l'oïdium est plus répandu, on peut pulvériser sur les plantes un fongicide doux à base de soufre ou de cuivre ou une solution non toxique à base de bicarbonate de soude et de savon. Les pulvérisations peuvent aider les zones qui ont été récemment infectées, mais elles sont moins efficaces contre les infections bien établies.
  5. Si possible, essayez de replanter les plantes dans un endroit plus ensoleillé. Bien que l'oïdium se développe bien dans des conditions chaudes et sèches, il est incapable de se reproduire sans un peu d'humidité. Le fait de placer les plantes dans un endroit plus directement exposé au soleil peut aider à stopper la propagation du champignon.
  6. Taillez autour des plantes proches les unes des autres afin d'améliorer la circulation de l'air, cela empêchera également la reproduction du champignon.
Prévention
Prévention
Il existe quelques moyens d'empêcher une infection par l'oïdium de se produire :
  1. Les contrôles chimiques préventifs, y compris les fongicides et les solutions non toxiques, peuvent aider à empêcher l'oïdium de s'établir sur les plantes.
  2. Lorsque vous installez de nouvelles plantes, laissez suffisamment d'espace entre chacune d'elles pour permettre une bonne circulation de l'air.
  3. Arrosez à la base des plantes plutôt que par le haut.
  4. Il existe de nombreuses variétés de plantes de jardin communes résistantes au mildiou. Tenez-en compte dans les régions au climat méditerranéen.
  5. L'oïdium peut former de minuscules structures rondes et noires, appelées cleistothèces, lorsque la saison de croissance touche à sa fin. Ces structures robustes et sèches aident le champignon à survivre à l'hiver. En ratissant les débris pendant l'hiver, on peut éliminer les cleistothèces qui se sont cachés et éviter que les plantes ne soient réinfectées.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes
des guides illimités à portée de main...
close
Manque d'engrais
plant poor
Manque d'engrais
Un manque de nutriments entraîne un jaunissement généralisé des feuilles. Le jaunissement peut commencer aussi bien à la base qu'au sommet de la plante.
Aperçu général
Aperçu général
Le manque d'engrais peut se manifester de nombreuses façons différentes sur les plantes. Fondamentalement, le manque de nutriments inhibe la croissance des plantes, produit des tiges et des feuilles faibles, et laisse les plantes vulnérables aux infections des parasites et des maladies. Les plantes utilisent les nutriments du sol pour les aider dans leur photosynthèse. Cela produit alors une croissance saine des plantes. Les plantes qui ne disposent pas de quantités suffisantes de nutriments auront un aspect terne et malsain. Si ce problème n'est pas résolu, les plantes finiront par mourir. Les nutriments les plus importants dont les plantes ont besoin sont l'azote, le phosphore, le potassium, le calcium, le magnésium et le soufre. Par ailleurs, les plantes ont besoin de petites quantités de micronutriments tels que le fer, le bore, le manganèse, le zinc, le cuivre et le molybdène.
Analyse Des Symptômes
Analyse Des Symptômes
Le jaunissement des feuilles est un signe courant que les plantes subissent un manque d'engrais. Il peut s'agir d'un jaunissement général ou de feuilles qui sont jaunes mais qui ont encore des nervures vertes. Ces feuilles finiront par brunir et mourir.
Un autre signe se trouve dans la perte de vigueur des plantes. Les plantes peuvent ne pas pousser aussi bien qu'elles le devraient ou leur croissance peut être ralentie.
Vous trouverez ci-dessous quelques symptômes courants qui apparaissent lorsque les plantes manquent de nutriments.
Azote (N) : les feuilles intérieures, plus anciennes, jaunissent en premier. Si la carence est grave, le jaunissement progresse vers l'extérieur jusqu'aux nouvelles pousses.
Potassium (K) : les bords des feuilles peuvent devenir bruns et fripés, avec une couche jaunâtre se formant juste à l'intérieur du bord. Les feuilles les plus anciennes ont tendance à être touchées en premier.
Phosphore (P) : absence de croissance vigoureuse. Les plantes présenteront un retard de croissance.
Zinc (Zn) : le jaunissement a tendance à se produire d'abord à la base de la feuille.
Cuivre (Cu) : les feuilles les plus récentes commencent à jaunir en premier, les feuilles plus anciennes ne jaunissant que si la carence devient grave.
Bore (B) : les feuilles les plus récentes sont touchées en premier. Le feuillage peut également devenir particulièrement cassant en cas de carence en bore.
Cause de la maladie
Cause de la maladie
Plusieurs facteurs peuvent conduire au manque d'engrais, une situation dans laquelle les plantes ne reçoivent pas les nutriments dont elles ont besoin. Cela peut être dû au fait qu'elles sont plantées dans des sols pauvres en nutriments, ou que le pH du sol est trop élevé ou trop faible. Un pH incorrect du sol peut bloquer certains éléments nutritifs, les rendant ainsi indisponibles pour les plantes. Le manque d'humidité du sol peut également être un problème, car les plantes ont besoin d'eau pour pouvoir absorber les nutriments du sol.
Solutions
Solutions
Il existe plusieurs moyens simples de remédier au manque d'engrais dans les sols.
  1. Utilisez un engrais soluble dans l'eau. Les engrais comprennent la plupart ou la totalité des macro et micro-nutriments dont les plantes ont besoin pour se développer. L'ajout d'un peu d'engrais au sol rendra ces nutriments disponibles et pourra combattre les carences.
  2. Appliquez régulièrement des granulés d'engrais organiques. Les engrais organiques tels que le fumier animal et la farine d'os peuvent fournir aux plantes tous les éléments nutritifs dont elles ont besoin pour se développer de manière solide et saine.
  3. Appliquez du compost. Bien qu'il ne soit pas aussi perfectionné que l'engrais artificiel, le compost peut néanmoins être riche en nutriments importants et doit être appliqué au sol régulièrement.
  4. Appliquez des nutriments par voie foliaire. En plus de compléter le sol avec des nutriments, l'engrais foliaire peut être appliqué directement sur les feuilles de la plante. Les nutriments proposés par application foliaire sont souvent absorbés encore plus rapidement que ceux qui sont apportés au sol, de sorte que l'application foliaire peut être excellente pour remédier rapidement à des carences spécifiques.
Prévention
Prévention
Il existe plusieurs moyens simples de prévenir les carences en nutriments chez les plantes.
  1. Une fertilisation régulière. L'ajout régulier d'engrais au sol constitue l'un des moyens les plus simples et les plus efficaces de prévenir les carences.
  2. Un arrosage approprié. Un arrosage excessif ou insuffisant peut avoir un impact négatif sur les racines d'une plante, ce qui rend plus difficile l'absorption des nutriments.
  3. Tester le pH du sol. L'acidité ou l'alcalinité d'un sol a un impact sur le degré d'assimilation de certains nutriments par les plantes. Connaître le pH du sol permet de l'adapter aux besoins de chaque plante.
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes
des guides illimités à portée de main...
care_toxicity

Chénopode Blanc et leur toxicité

* L'avis sur la toxicité et le danger est donné uniquement à titre indicatif. Nous NE GARANTISSONS PAS l'exactitude de cet avis. Par conséquent, vous NE DEVEZ PAS vous fier à cet avis. Il est IMPORTANT DE DEMANDER L'AVIS D'UN PROFESSIONNEL à l'avance si nécessaire.
Légèrement toxique pour les êtres humains
Les feuilles et les tiges crues du chénopode blanc contiennent de grandes quantités d'acide oxalique qui peuvent provoquer des effets indésirables si ces parties de la plante sont consommées en grande quantité. L'empoisonnement à l'acide oxalique entraîne généralement une maladie légère à modérée, et les symptômes peuvent inclure des douleurs à l'estomac, des vomissements et une sensation de brûlure dans la bouche et la gorge. Cela est très probablement dû à une mauvaise préparation de la plante ou à la consommation de grandes quantités.
Plus d'informations sur la toxicité
toxic detail more
care_more_info

En savoir plus sur Chénopode Blanc

Type de plante
Type de plante
Herbe
Durée de vie
Durée de vie
Annuel
Diamètre de la couronne
Diamètre de la couronne
20 cm
Période de floraison
Période de floraison
Été, Automne
Couleur de la fleur
Couleur de la fleur
Vert
Jaune
Rose
Couleur des feuilles
Couleur des feuilles
Vert
Blanc
Gris
Argent
Diamètre de la fleur
Diamètre de la fleur
2.5 cm
Hauteur de plante
Hauteur de plante
10 à 150 cm

Utilisation

Usage de jardin
Commun dans les terres agricoles, les friches et le long des routes.
plantfinder

Trouvez vos plantes idéales

Planifiez votre oasis de verdure en fonction de vos critères : type de plantes, sécurité des animaux, niveau de compétence, sites, etc.
care_new_plant

Prendre soin d'une nouvelle plante

new-plant
Les images et instructions suivantes pour herbe ont pour but d'aider vos plantes à s'adapter et à se développer dans un nouvel environnement.
more
1
Choisir une herbe saine
check-health

Contrôler sa santé

part
Plante entière
Couronne symétrique, branches uniformément réparties, forme pleine et compacte, pas de croissance excessive, entre-nœuds serrés et taille uniforme des feuilles.
more
Feuilles
Vérifiez l'intérieur de la plante, les zones ombragées et les zones de chevauchement, l'arrière des feuilles. Couleur uniforme, pas de jaunissement, pas de taches brunes, pas d'insectes rampants, pas de toiles d'araignée, pas de déformations, pas de flétrissement.
more
Tiges
Pas de moisissure, de brunissement ou de pourriture molle à la base de la plante.
health-trouble

Résolution des problèmes liés à la santé

Plante entière
Tiges
Feuilles
more
more 1 Couronne asymétrique ou ramification manquante et inégale : tailler les branches faibles et élancées de la partie la plus importante de la couronne asymétrique.
more
more 2 Les entre-nœuds sont plus longs dans la partie supérieure, les feuilles sont clairsemées et plus petites sur le dessus : augmenter l'intensité ou la durée de la lumière.
more
Mildiou, brunissement ou pourriture molle à la base : placer la plante dans un environnement ventilé et sec et l'arroser avec un fongicide.
more
more 1 Couleur inégale des feuilles et jaunissement : Taillez les feuilles jaunes et vérifiez s'il y a des signes de pourriture à la base de la plante. Dans les cas graves, pulvérisez un fongicide.
more
more 2 Taches brunes ou petites taches jaunes : placer la plante dans un endroit aéré et éviter d'arroser les feuilles. Dans les cas graves, pulvérisez un fongicide.
more
more 3 Minuscules insectes rampants sur le dos des feuilles ou toiles d'araignées entre les feuilles : augmenter l'exposition à la lumière et pulvériser un insecticide pour les cas les plus graves.
more
more 4 Déformations ou parties manquantes sur les feuilles : déterminer s'il s'agit d'un dommage physique ou d'une infestation parasitaire. Les dommages linéaires ou déchirants sont d'ordre physique, les autres sont des parasites. Pulvérisez un insecticide.
more
more 5 Feuilles flétries : Fournir une ombre partielle et éviter une exposition excessive au soleil. Enlever 1/3 à 1/2 des feuilles pour les cas les plus graves.
autodiagnose

Prévenir et traitez les maladies des plantes.

Le spécialiste des plantes assisté par l'IA vous aide à diagnostiquer les problèmes des plantes en quelques secondes.
check-condition

Vérifier les conditions de croissance

more
Contrôle du sol
Le sol doit avoir une odeur fraîche, comme après une pluie, et ne pas sentir le renfermé.
more
Contrôle de la lumière
Vérifier les besoins en lumière de la plante et s'ils correspondent à l'emplacement de la plantation.
more
Contrôle de la température
Vérifiez si la température extérieure actuelle est trop basse ou trop élevée.
condition-trouble

Résolution des problèmes liés aux conditions

Sol
Température idéale
Niveau d'éclairage qui convient
check
Sol
Le sol a une odeur de moisi ou de fétide : vérifier que le système racinaire n'est pas pourri, placer la plante dans un environnement ventilé et sec, et l'arroser avec un fongicide.
check
Température idéale
La température extérieure ne convient pas à la plante : attendre que la température soit plus favorable à la croissance.
check
Niveau d'éclairage qui convient
Lumière insuffisante : Les plantes herbacées ont besoin d'une bonne lumière pour fleurir. Si elle n'a pas assez de lumière, elle risque de ne pas fleurir ou d'avoir moins de fleurs. Envisagez de déplacer la plante dans un endroit plus ensoleillé ou de la remplacer par une autre plante qui s'épanouit dans vos conditions d'éclairage.
Récupération de la greffe : Après 3 jours sans flétrissement majeur, augmentez progressivement la lumière au cours d'une semaine. Si la plante commence à perdre des feuilles ou à tomber, gardez-la à l'ombre. Continuez à l'ombrager jusqu'à ce que la plante se soit rétablie. Si elle jaunit et perd beaucoup de feuilles, la lumière est trop faible, augmentez-la.
more
2
Adaptation de votre nouvelle herbe
Étape 1
condition-image
Rempotage
Plantez rapidement votre plante à son emplacement définitif ou dans un nouveau pot, si les conditions s'y prêtent. Lors de la transplantation, nettoyez les racines de la plante et gardez le système racinaire intact. Taillez les racines noircies ou pourries, écartez les racines trop enchevêtrées et ajoutez de l'engrais organique bien décomposé. Utilisez un sol perméable et arrosez abondamment après la plantation.
Étape 2
condition-image
Élagage
En général, ce n'est pas nécessaire. Couper les feuilles jaunes ou malades et les feuilles serrées qui semblent flétries ou qui tombent.
Étape 3
condition-image
Arrosage
Augmentez l'arrosage au cours de la première semaine pour maintenir le sol humide. Arrosez lorsque le sol est légèrement sec, pendant au moins 2 semaines. Évitez de trop arroser. N'arrosez pas si vous avez de l'eau sur les doigts après avoir touché le sol.
Étape 4
condition-image
Fertilisation
Ajouter une petite quantité d'engrais de base lors de la transplantation ou du rempotage. Aucun autre engrais n'est nécessaire pendant le premier mois.
lightmeter

Informez-vous sur la luminosité dont bénéficient réellement vos plantes.

Trouvez les meilleurs endroits pour optimiser leur bien-êtres, simplement à l'aide de votre téléphone.
product icon close
Votre guide absolu sur les plantes
Identifiez et cultivez-vous de la meilleure façon !
product icon
17 000 espèces locales étudiées, et 400 000 espèces dans le monde
product icon
Presque 5 ans de recherche
product icon
Plus de 80 spécialistes en botanique et en jardinage
ad
product icon close
Continuer à lire dans notre application - c'est mieux
Une base de données de plus de 400 000 plantes
des guides illimités à portée de main...
Éclairage
close
Intérieur
Intérieur
Extérieur
Choisissez un site ici pour des conseils d'entretien personnalisés.
Exigences
Plein soleil
Idéal
Plus de 6 heures de soleil
Soleil partiel
Tolérance
Environ 3 à 6 heures de soleil
Observez comment la lumière du soleil se déplace gracieusement dans votre jardin et choisissez des endroits offrant un équilibre parfait entre lumière et ombre pour vos plantes, assurant ainsi leur bonheur.
Les éléments essentiels
Chénopode blanc a une forte préférence pour la lumière abondante du soleil et se développe mieux sous une exposition continue. Son habitat naturel est constitué d'espaces ouverts bénéficiant d'une lumière abondante. Bien qu'elle puisse tolérer un peu d'ombre, sa croissance optimale et sa saveur s'intensifient dans des conditions plus ensoleillées.
Préféré
Acceptable
Inadapté
icon
Informez-vous sur la luminosité dont bénéficient réellement vos plantes.
Trouvez les meilleurs endroits pour optimiser leur bien-êtres, simplement à l'aide de votre téléphone.
Télécharger l'application
Lumière artificielle
Les plantes d'intérieur nécessitent un éclairage adéquat pour une croissance optimale. Lorsque la lumière naturelle du soleil est insuffisante, notamment en hiver ou dans des espaces moins ensoleillés, les lumières artificielles offrent une solution essentielle, favorisant une croissance plus rapide et plus saine.
Voir plus
Les plantes d'intérieur ont besoin d'un éclairage adéquat pour une croissance optimale. Lorsque la lumière naturelle du soleil est insuffisante, notamment en hiver ou dans des espaces moins ensoleillés, les lumières artificielles offrent une solution essentielle, favorisant une croissance plus rapide et plus saine.
1. Choisissez le bon type de lumière artificielle : Les lampes LED sont un choix populaire pour l'éclairage des plantes d'intérieur car elles peuvent être personnalisées pour fournir les longueurs d'onde spécifiques de lumière dont vos plantes ont besoin.
Les plantes nécessitant une exposition directe au soleil ont besoin de 30 à 50 W/ft² de lumière artificielle, les plantes nécessitant une exposition partielle au soleil ont besoin de 20 à 30 W/ft², et les plantes en pleine ombre ont besoin de 10 à 20 W/ft².
2. Déterminez la distance appropriée : Placez la source lumineuse à 12-36 pouces au-dessus de la plante pour imiter la lumière naturelle du soleil.
3. Déterminez la durée : Imiter la durée des heures de lumière naturelle du jour pour votre espèce de plante. La plupart des plantes ont besoin de 8 à 12 heures de lumière par jour.
Symptômes importants
Lumière insuffisante
Chénopode blanc L'ortie, une plante qui s'épanouit en plein soleil, est généralement cultivée à l'extérieur et bénéficie d'une lumière abondante. Lorsqu'elle est cultivée à l'intérieur avec une lumière inadéquate, elle peut présenter des symptômes subtils de carence en lumière.
Voir plus
(Détails des symptômes et solutions)
Petites feuilles
Les nouvelles feuilles peuvent devenir plus petites que les précédentes une fois qu'elles sont arrivées à maturité.
Croissance molle ou clairsemée
Les espaces entre les feuilles ou les tiges de votre chénopode blanc peuvent s'allonger, ce qui donne une apparence mince et étirée. Cela peut donner à la plante un aspect clairsemé et faible, et elle peut facilement se casser ou s'incliner sous l'effet de son propre poids.
Chute plus rapide des feuilles
Lorsque les plantes sont exposées à des conditions de faible luminosité, elles ont tendance à perdre rapidement les feuilles les plus anciennes afin de conserver leurs ressources. Dans un temps limité, ces ressources peuvent être utilisées pour faire pousser de nouvelles feuilles jusqu'à ce que les réserves d'énergie de la plante soient épuisées.
Ralentissement ou absence de croissance
Chénopode blanc entre dans un mode de survie lorsque les conditions de luminosité sont faibles, ce qui entraîne un arrêt de la production de feuilles. En conséquence, la croissance de la plante est retardée ou s'arrête complètement.
Nouvelles feuilles de couleur plus claire
Un ensoleillement insuffisant peut entraîner une coloration irrégulière des feuilles ou leur donner un aspect pâle. Cela indique un manque de chlorophylle et de nutriments essentiels.
Solutions
1. Pour assurer une croissance optimale, déplacez progressivement les plantes vers un endroit plus ensoleillé chaque semaine, jusqu'à ce qu'elles reçoivent au moins 6 heures de soleil direct par jour. Utilisez une fenêtre orientée au sud et gardez les rideaux ouverts pendant la journée pour une exposition maximale au soleil et une accumulation de nutriments.2. Pour fournir une lumière supplémentaire à votre plante, envisagez d'utiliser un éclairage artificiel s'il est grand ou difficile à déplacer. Laissez une lampe de bureau ou un plafonnier allumé pendant au moins 8 heures par jour, ou investissez dans des lampes de croissance professionnelles pour une lumière abondante.
Lumière excessive
Chénopode blanc se développe en plein soleil et peut tolérer un ensoleillement intense. Grâce à leur remarquable résistance, les symptômes des coups de soleil ne sont pas toujours visibles, car ils en souffrent rarement.
Voir plus
(Détails des symptômes et solutions)
Chlorose
La chlorose est une condition dans laquelle les feuilles de la plante perdent leur couleur verte et deviennent jaunes. Cela est dû à la dégradation de la chlorophylle due à un excès de lumière solaire, ce qui affecte négativement la capacité de la plante à photosynthétiser.
Insolation
Les coups de soleil se produisent lorsque les feuilles ou les tiges de la plante sont endommagées par une exposition intense au soleil. Cela se manifeste par des zones pâles, décolorées ou nécrotiques sur les tissus de la plante et peut réduire sa santé globale.
Enroulement des feuilles
Le recroquevillement des feuilles est un symptôme où les feuilles se recroquevillent ou se tordent en cas d'exposition intense au soleil. Il s'agit d'un mécanisme de défense utilisé par la plante pour réduire sa surface exposée au soleil, minimisant ainsi la perte d'eau et les dommages.
Flétrissement
Le flétrissement se produit lorsque la plante perd sa pression de turgescence et que ses feuilles et ses tiges commencent à s'affaisser. Une surexposition au soleil peut provoquer le flétrissement en augmentant la perte d'eau de la plante par transpiration, rendant difficile le maintien d'une hydratation adéquate.
Brûlure des feuilles
Le dessèchement des feuilles est un symptôme caractérisé par l'apparition de bords ou de taches brunes, sèches et croustillantes sur les feuilles en raison d'une exposition excessive au soleil. Cela peut entraîner une réduction de la capacité photosynthétique et de la santé globale de la plante.
Solutions
1. Déplacez votre plante vers une position optimale où elle peut recevoir un ensoleillement abondant tout en bénéficiant d'un peu d'ombre. Une fenêtre orientée à l'est est un choix idéal car la lumière du matin y est plus douce. Ainsi, votre plante pourra profiter d'un ensoleillement suffisant tout en réduisant le risque de coup de soleil.2. Il est recommandé de tailler les parties complètement déshydratées ou fanées de la plante.
Vous voulez découvrir des informations sur les conseils saisonniers, les maladies des plantes et bien plus encore ?
Température
close
Intérieur
Intérieur
Extérieur
Choisissez un site ici pour des conseils d'entretien personnalisés.
Exigences
Idéal
Acceptable
Inadapté
Tout comme les personnes, chaque plante a ses propres préférences. Renseignez-vous sur les besoins de température de vos plantes et créez un environnement réconfortant pour qu'elles s'épanouissent. À mesure que vous prenez soin de vos plantes, votre lien avec elles se renforcera. Faites confiance à votre intuition en apprenant à connaître leurs besoins en matière de température et célébrez le voyage que vous partagez. Surveillez avec amour la température autour de vos plantes et adaptez leur environnement en conséquence. Un thermomètre peut être votre allié dans cette entreprise sincère. Soyez patient et doux avec vous-même lorsque vous explorez les besoins en température de vos plantes. Chérissez vos réussites, apprenez des défis et chérissez votre jardin avec amour, créant un havre qui reflète la chaleur de vos soins.
Les éléments essentiels
Chénopode blanc préfère les températures comprises entre 41 ℉ (5 ℃) et 100,4 ℉ (38 ℃). Son milieu de croissance d'origine est les régions tempérées, où le climat tempéré domine. En fonction des saisons, il a besoin d'un ajustement de la température pour maintenir sa croissance optimale.
Stratégies d'hivernage régionales
Chénopode blanc a une forte résistance au froid, de sorte que des mesures spéciales de protection contre le gel ne sont généralement pas nécessaires pendant l'hiver. Toutefois, si l'on s'attend à ce que les températures hivernales descendent en dessous de la {température_limite_de_croissance}, il est tout de même important d'assurer une protection contre le froid. Pour ce faire, il convient de recouvrir la plante de matériaux tels que de la terre ou de la paille. Avant les premières gelées d'automne, il est recommandé d'arroser abondamment la plante, afin que le sol reste humide et se fige. Cela permet d'éviter la sécheresse et le manque d'eau pour la plante pendant l'hiver et le début du printemps.
Symptômes importants
Température faible
Chénopode blanc est tolérant au froid et se développe mieux lorsque la température est supérieure à {Suitable_growth_temperature_min}. En hiver, elle doit être maintenue au-dessus de la {Tolerable_growing_temperature_min}. Lorsque la température tombe en dessous de la {Limit_growth_temperature}, bien qu'il n'y ait pas de changements notables pendant l'hiver, il peut y avoir une diminution de la germination ou même une absence de germination au printemps.
Solutions
Au printemps, retirez les parties qui n'ont pas poussé.
Température élevée
Pendant l'été, Chénopode blanc doit être maintenu en dessous de {Suitable_growth_temperature_max}. Lorsque la température dépasse {Tolerable_growing_temperature_max}, les feuilles de la plante peuvent s'éclaircir, se recroqueviller, prendre des coups de soleil et, dans les cas les plus graves, la plante entière peut se flétrir et se dessécher.
Solutions
Taillez les parties brûlées par le soleil et desséchées. Déplacez la plante dans un endroit où elle sera à l'ombre du soleil de midi et de l'après-midi, ou utilisez une toile d'ombrage pour créer de l'ombre. Arrosez la plante le matin et le soir pour maintenir le sol humide.
Vous voulez découvrir des informations sur les conseils saisonniers, les maladies des plantes et bien plus encore ?
Transplantation
close
Comment réussir la transplantation de Chénopode Blanc ?
Pour de meilleurs résultats, repiquez chénopode blanc pendant la saison de floraison, du milieu du printemps au début de l'été. Choisissez un emplacement ensoleillé ou partiellement ombragé et veillez à ce que le sol soit suffisamment humide. N'oubliez pas que le moment de la transplantation joue un rôle crucial dans la réussite de la croissance de chénopode blanc!
Quelles préparations sont nécessaires avant de transplanter Chénopode Blanc ?
Quel est le moment idéal pour transplanter Chénopode Blanc ?
Transplanter chénopode blanc de la fin du printemps au début de l'été, car cela garantit une croissance optimale. Cette période offre un équilibre parfait entre la chaleur et la lumière du soleil, ce qui favorise une croissance saine et dynamique pour chénopode blanc.
Combien d'espace faut-il laisser entre les plantes de Chénopode Blanc ?
Pour chénopode blanc, il est préférable de leur donner de l'espace pour grandir. Espacez les plants d'environ 1 à 2 pieds (30 à 60 cm) pour qu'ils aient suffisamment d'espace pour se développer.
Quel est le meilleur mélange de terre pour la transplantation de Chénopode Blanc ?
Pour chénopode blanc, préparez le sol avec un mélange bien drainant, riche en matière organique. Ajoutez un engrais de base composé de compost, de fumier vieilli ou d'un engrais granulé à libération lente pour fournir les nutriments essentiels.
Où devriez-vous relocaliser votre Chénopode Blanc ?
Pour une croissance optimale, transplantez votre chénopode blanc dans un endroit ensoleillé. Il préfère au moins 6 à 8 heures d'ensoleillement direct par jour, bien qu'il puisse également tolérer une ombre partielle.
Quels équipements devez-vous préparer avant la transplantation Chénopode Blanc ?
Gants de jardinage
Pour protéger vos mains lorsque vous travaillez avec la terre et la plante chénopode blanc.
Pelle ou bêche
Creuser des trous pour la transplantation et retirer la plante de son emplacement d'origine.
Truelle
Pour creuser des trous plus petits et affiner le trou de transplantation.
Fourchette à main
Ameublir le sol autour de la plante à son emplacement d'origine.
Arrosoir ou tuyau
Arroser la plante avant et après la transplantation.
Compost organique ou engrais
A mélanger dans le trou de transplantation pour apporter des nutriments à la plante.
Piquets et ficelle (facultatif)
Pour soutenir les plantes plus hautes chénopode blanc si nécessaire.
Comment retirer Chénopode Blanc du sol ?
- A partir du sol : Commencez par arroser la plante chénopode blanc pour humidifier le sol. Ensuite, creusez une large tranchée autour de la plante à l'aide d'une pelle ou d'une bêche, en veillant à ce que la motte de racines de la plante reste intacte. Passez délicatement la bêche sous la motte pour soulever la plante de son emplacement d'origine. -En pot : arrosez la plante chénopode blanc pour humidifier le sol. Tournez doucement le pot sur le côté, en tapotant les parois pour ameublir la terre. Faites glisser la plante tout en soutenant la motte d'une main et la tige de l'autre. Évitez de tirer sur la tige de la plante pour ne pas l'endommager. - À partir du bac à semis : Arrosez bien les semis et ameublissez doucement la terre autour de la motte à l'aide d'une fourche à main. Soulevez délicatement le plant chénopode blanc en tenant ses feuilles, et non sa tige, pour éviter de le blesser.
Guide étape par étape pour la transplantation de Chénopode Blanc
Étape 1 Sélection du site
Choisissez un emplacement suffisamment ensoleillé et spacieux pour que votre plante chénopode blanc atteigne sa taille adulte.
Étape 2 Préparer le trou
Creusez un trou de deux fois la taille de la motte à l'aide d'une pelle ou d'une truelle. Mélangez du compost organique ou de l'engrais au fond du trou.
Étape 3 Transplanter la plante
Glissez délicatement la motte de la plante chénopode blanc dans le trou. Ajustez la hauteur de la plante en ajoutant ou en retirant de la terre, en veillant à ce que la motte soit au même niveau que le sol environnant.
Étape 4 Remplir le trou
Remplissez le trou avec de la terre, en recouvrant complètement la motte de racines. Appuyez légèrement sur la base de la plante pour éliminer les poches d'air et fixer la plante en place.
Étape 5 Eau
Arroser abondamment la plante après la transplantation pour aider à tasser le sol et assurer un bon contact avec les racines.
Étape 6 Soutien (facultatif)
Si nécessaire, utilisez des tuteurs et de la ficelle pour soutenir les plantes plus hautes de chénopode blanc.
Comment prendreentretenir Chénopode Blanc après la transplantation ?
Arrosage
Gardez le sol autour de chénopode blanc constamment humide, mais pas détrempé, pendant les premières semaines suivant la transplantation pour aider à établir des racines solides.
Paillage
Appliquez une couche de paillis organique autour de la base de la plante pour conserver l'humidité, supprimer les mauvaises herbes et modérer la température du sol.
Fertilisation
Appliquez un engrais équilibré à libération lente quelques semaines après la transplantation pour favoriser une croissance saine. Suivre les instructions de l'emballage pour les taux et fréquences d'application spécifiques.
Lutte contre les parasites et les maladies
Surveillez la plante chénopode blanc pour détecter les signes de problèmes de parasites ou de maladies et traitez-les rapidement en utilisant des méthodes biologiques ou conventionnelles.
Élagage
Si nécessaire, tailler la plante chénopode blanc pendant sa période de croissance pour maintenir une forme souhaitable et encourager une croissance plus touffue.
Résolution des problèmes courants liés à la transplantation de Chénopode Blanc.
Quel est le meilleur moment pour transplanter chénopode blanc?
La période optimale pour transplanter chénopode blanc se situe entre le milieu du printemps et le début de l'été pour une meilleure croissance.
Quel est l'espacement idéal pour les plantes chénopode blanc?
Pour une croissance plus saine, espacez les plantes de chénopode blanc de 1 à 2 pieds (30 à 60 cm) dans votre jardin.
Quel type de sol dois-je utiliser pour la transplantation de chénopode blanc?
Chénopode blanc peut tolérer différents types de sol, mais un sol bien drainé avec de la matière organique est préférable.
De quelle quantité de lumière solaire chénopode blanc a-t-il besoin après la transplantation ?
Chénopode blanc pousse mieux en plein soleil mais peut tolérer une ombre partielle après la transplantation.
Quelle est la bonne technique d'arrosage pour les plantes transplantées chénopode blanc?
Arrosez abondamment chénopode blanc après la transplantation, en veillant à ce que le sol soit humide mais pas détrempé. Ajuster en fonction des conditions météorologiques.
À quelle profondeur dois-je planter les semis de chénopode blanc?
Creusez un trou légèrement plus profond que la motte, afin de permettre aux racines de s'étendre et de s'établir.
Comment préparer les semis de chénopode blanc pour la transplantation ?
Endurcir les semis de chénopode blanc en les exposant progressivement aux conditions extérieures 1 à 2 semaines avant la transplantation.
Chénopode blanc peut-il être transplanté avec d'autres plantes ?
Oui, chénopode blanc peut être cultivé avec d'autres plantes, à condition qu'elles aient les mêmes exigences.
Comment prendre soin de chénopode blanc après la transplantation ?
Surveillez l'eau, l'ensoleillement et les conditions du sol. Surveillez les ravageurs et les maladies et traitez-les en conséquence.
Quand puis-je espérer récolter chénopode blanc après la transplantation ?
En fonction de votre région et du climat, chénopode blanc arrive généralement à maturité dans les 40 à 60 jours suivant la transplantation.
Vous voulez découvrir des informations sur les conseils saisonniers, les maladies des plantes et bien plus encore ?
Toxique
close
Synthèse
Légèrement toxique pour les êtres humains
Être humain
Leaves
Seeds
Stems
Sap/Juice
Parties toxiques
EatenInHighAmounts
Méthodes
Chénopode Blanc est-il toxique pour les êtres humains ?
Les feuilles et les tiges crues du chénopode blanc contiennent de grandes quantités d'acide oxalique qui peuvent provoquer des effets indésirables si ces parties de la plante sont consommées en grande quantité. L'empoisonnement à l'acide oxalique entraîne généralement une maladie légère à modérée, et les symptômes peuvent inclure des douleurs à l'estomac, des vomissements et une sensation de brûlure dans la bouche et la gorge. Cela est très probablement dû à une mauvaise préparation de la plante ou à la consommation de grandes quantités.
Comment identifier Chénopode Blanc
* L'avis sur la toxicité et le danger est donné uniquement à titre indicatif. Nous NE GARANTISSONS PAS l'exactitude de cet avis. Par conséquent, vous NE DEVEZ PAS vous fier à cet avis. Il est IMPORTANT DE DEMANDER L'AVIS D'UN PROFESSIONNEL à l'avance si nécessaire.
Vous voulez découvrir des informations sur les conseils saisonniers, les maladies des plantes et bien plus encore ?
Outil de gestion des cookies
Outre la gestion des cookies via votre navigateur ou votre appareil, vous pouvez modifier vos paramètres de cookies ci-dessous.
Cookies nécessaires
Les cookies nécessaires permettent les fonctionnalités de base. Le site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies, et ils ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.
Cookies analytiques
Les cookies analytiques nous aident à améliorer notre application/site web en collectant et en rapportant des informations sur son utilisation.
Nom du cookie Source Objectif Durée de vie
_ga Google Analytics Ces cookies sont mis en place en raison de notre utilisation de Google Analytics. Ils sont utilisés pour collecter des informations sur votre utilisation de notre application/site web. Les cookies collectent des informations spécifiques, telles que votre adresse IP, les données relatives à votre appareil et d'autres informations sur votre utilisation de l'application/du site web. Veuillez noter que le traitement des données est essentiellement effectué par Google LLC et que Google peut utiliser vos données collectées par les cookies à des fins propres, par exemple le profilage, et les combinera avec d'autres données telles que votre compte Google. Pour plus d'informations sur la manière dont Google traite vos données et sur l'approche de Google en matière de confidentialité ainsi que sur les mesures de protection mises en œuvre pour vos données, veuillez voir ici. 1 an
_pta PictureThis Statistiques Nous utilisons ces cookies pour recueillir des informations sur la façon dont vous utilisez notre site, pour suivre les performances du site et pour améliorer les performances de notre site, nos services et votre expérience. 1 an
Nom du cookie
_ga
Source
Google Analytics
Objectif
Ces cookies sont mis en place en raison de notre utilisation de Google Analytics. Ils sont utilisés pour collecter des informations sur votre utilisation de notre application/site web. Les cookies collectent des informations spécifiques, telles que votre adresse IP, les données relatives à votre appareil et d'autres informations sur votre utilisation de l'application/du site web. Veuillez noter que le traitement des données est essentiellement effectué par Google LLC et que Google peut utiliser vos données collectées par les cookies à des fins propres, par exemple le profilage, et les combinera avec d'autres données telles que votre compte Google. Pour plus d'informations sur la manière dont Google traite vos données et sur l'approche de Google en matière de confidentialité ainsi que sur les mesures de protection mises en œuvre pour vos données, veuillez voir ici.
Durée de vie
1 an

Nom du cookie
_pta
Source
PictureThis Statistiques
Objectif
Nous utilisons ces cookies pour recueillir des informations sur la façon dont vous utilisez notre site, pour suivre les performances du site et pour améliorer les performances de notre site, nos services et votre expérience.
Durée de vie
1 an
Cookies marketing
Les cookies marketing sont utilisés par les sociétés de publicité pour diffuser des annonces qui correspondent à vos intérêts.
Nom du cookie Source Objectif Durée de vie
_fbp Pixel Facebook Un pixel de suivi de conversion que nous utilisons pour les campagnes de reciblage. Pour en savoir plus, cliquez ici. 1 an
_adj Adjust Ce cookie fournit des services d'analyse et d'attribution mobiles qui nous permettent de mesurer et d'analyser l'efficacité des campagnes marketing, de certains événements et actions dans l'application. Pour en savoir plus, cliquez ici. 1 an
Nom du cookie
_fbp
Source
Pixel Facebook
Objectif
Un pixel de suivi de conversion que nous utilisons pour les campagnes de reciblage. Pour en savoir plus, cliquez ici.
Durée de vie
1 an

Nom du cookie
_adj
Source
Adjust
Objectif
Ce cookie fournit des services d'analyse et d'attribution mobiles qui nous permettent de mesurer et d'analyser l'efficacité des campagnes marketing, de certains événements et actions dans l'application. Pour en savoir plus, cliquez ici.
Durée de vie
1 an
Cette page est mieux présentée dans l'application
Ouvert